Mandalika : L’énorme remontée de Darryn Binder !



Darryn Binder a réalisé l’une des performances les plus notables du Grand Prix d’Indonésie, en décrochant le premier top-10 de sa carrière en MotoGP après avoir gagné 12 places par rapport à la grille de départ.

Qui aurait cru que Darryn Binder mènerait le classement des rookies après les deux premières courses de la saison 2022 ? Tel est pourtant le cas grâce aux 6 points marqués par le Sud-Africain à Mandalika. Lointain 23e en qualification sur le sec – 22e sur la grille en l’absence de Marc Marquez –, il a profité des averses du dimanche pour tirer son épingle du jeu.

Et quelle sacrée épingle, puisque pas moins de 12 positions ont été gagnées entre l’extinction des feux de départ et le franchissement du drapeau à damiers. Parvenu à doubler des pilotes du calibre de Francesco Bagnaia ou Pol Espargaro, Darryn Binder a réussi à remonter jusqu’à la 10e place. Et n’est même pas passé loin de remporter la bagarre pour le 8e rang, finalement revenu à son frère Brad.

Le mouillé lui a réussi : « Ce fut une course intéressante. Quand il a commencé à pleuvoir je me suis dis : ‘Allez, ce sera une grande expérience’. Dès le premier tour, j’ai été impressionné par le grip du pneu arrière. À mesure qu’avançait la course, j’étais chaque fois plus impressionné par le grip et la confiance que me donnaient les pneus pluie. (…) Ce fut ma première course sur le mouillé avec cette moto. Les autres ont beaucoup d’expérience en MotoGP, mais j’ai vraiment pris du plaisir. Maintenant on retourne à la réalité, l’Argentine nous attend, sur un autre circuit nouveau avec cette moto pour moi. »

Prudent : « Durant la course, surtout au début, en allant chaque fois plus vite je me disais : ‘Ne freine pas trop tard, ne met pas les gaz trop tôt, ne chute pas’. Je voulais garder un rythme régulier donc je me suis obligé à rester calme, ensuite je suis arrivé au groupe et j’ai commencé à me répéter : ‘Jusque-là tu as fait un bon travail, ne faute pas’. Je ne suis même pas arrivé à 80 % de ce que cette moto est capable de faire. J’essaie d’apprendre et je ne veux pas faire d’erreur tant que je n’ai pas tout sous contrôle. »

« Rien à prouver à personne : » : « Je me battais, mais cela ne veut pas dire que j’étais hors de contrôle. Le seul contact rapproché a été avec mon frère, mais je pilotais raisonnablement bien, même si à chaque dépassement je me répétais que ce n’était pas le moment. J’avais en tête de ne pas commettre d’erreur, mais évidemment, j’essayais de m’en tirer du mieux possible et je voulais finir huitième devant Brad. Cependant, je n’ai rien à démontrer à personne, j’essaie juste de donner le meilleur de moi-même. »

Le duel avec Brad Binder : « Oui, on en a parlé entre nous. La première chose qu’il m’a dit est : ‘Très bien !’. Il a été surpris de me voir là, et quand nous nous battions j’avais l’impression que je luttais pour la victoire, alors que ce n’était que pour une huitième place. »

Les chiffres du GP d’Indonésie 2022

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires