Mandalika, Quartararo (J2) : Le secret du retour devant ? « Peu de lignes droites et beaucoup de grip »



Poleman du Grand Prix d’Indonésie, Fabio Quartararo a renoué avec la performance. « Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas senti aussi bien sur un tour », s’est-il enjoué lors de la conférence de presse post-Q2. Il arrive enfin à s’exprimer sur sa Yamaha, plus compétitive à Mandalika qu’à Losail. Il prendra le départ de la course avec l’étiquette de favori, mais les conditions météo pourraient rebattre les cartes.

Pole position et super rythme de course : « Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas senti aussi bien sur un tour. Ici je me suis senti bien dès le FP2, quand j’ai mis le pneu arrière soft. Je suis content de mon rythme en FP4, j’ai fait 14-15 tours consécutifs et je m’attendais à une plus grande chute de performance du pneu arrière, mais ça allait. Peut-être qu’au warm-up j’essaierai le medium, ou je ferais plus de tours avec le soft. (…) C’est un nouveau circuit pour tout le monde donc difficile de dire ce qu’il va se passer. Je vais donner le meilleur de moi-même et on verra où je termine. Mais je me sens bien mieux qu’au Qatar, mon potentiel est meilleur. Ici nous sommes là pour nous battre pour le podium ou la victoire. »

Pourquoi la Yamaha fonctionne mieux qu’à Losail : « Deux choses : peu de lignes droites, et beaucoup de grip. Le grip à l’arrière est le plus important, quand on en a on peut être très rapides. Mais quand on n’en a pas c’est difficile de trouver un niveau medium ; c’est soit bien, soit mal. »

Un circuit où les dépassements vont être limités par la saleté : « Ce n’est pas facile de doubler avec notre moto, et c’est l’un des pires circuits pour les dépassements. C’est donc bien de partir depuis la première ligne. Il faudra prendre un bon départ. Je ne suis pas trop mauvais là-dessus cette année (rires). »

De possibles averses dimanche : « J’ai passé un cap sur le mouillé. L’an dernier ça n’allait pas du tout quand j’étais en pneus pluie et que la piste séchait, j’ai fait un changement sur la moto et c’est allé beaucoup mieux. Je ne peux pas contrôler la météo. Sec ou pluie, je donnerai mon maximum. Mais si je peux choisir, évidemment, circuit sec. »

Concours FIVE Indonésie : à vous de jouer !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires