Marc Marquez, chronologie d’un retour sans cesse reporté



Marc Marquez sera sur la Honda RC213V à Portimao, vendredi prochain, pour les premiers essais libres du Grand Prix du Portugal. 265 jours auront passé depuis son dernier roulage en MotoGP. Chronologie d’un retour espéré depuis l’été 2020, sans cesse reporté, et pour lequel il aura fallu patienter près de 9 mois.

19 juillet 2020 : Tombé dans le 22e tour du Grand Prix d’Espagne, Marc Marquez se relève avec une fracture de l’humérus droit. « Parfois les choses ne se passent pas comme on pourrait s’y attendre, mais le plus important est se relever et d’aller de l’avant. (…) Je reviendrai le plus tôt possible, et plus fort », promet-il.

21 juillet : Opération de l’humérus droit réalisée par le Dr Xavier Mir à la clinique Dexeus de Barcelone.

23 juillet : Retour au circuit de Jerez-Angel Nieto deux jours après son opération, et passage avec succès du test médical devant lui permettre de participer au Grand Prix d’Andalousie.

25 juillet : Six jours après sa fracture, quatre après son opération, Marc Marquez remonte sur la Honda RC213V lors des essais libres 3 du Grand Prix d’Andalousie. Il participe aussi à la quatrième séance, avant de jeter l’éponge à l’entame des qualifications, la douleur étant trop forte.

3 août : Deuxième opération de l’humérus droit après que la plaque qui avait été insérée dans son bras se soit cassée. La version officielle est que l’incident a eu lieu en ouvrant une fenêtre, mais a été provoqué par le stress exercé sur la zone blessé lors de sa tentative de participation au Grand Prix d’Andalousie. Le pilote Honda déclare forfait pour le Grand Prix de République-Tchèque, prévu du 7 au 9 août.

22 août : Les courses passent, Marc Marquez ne revient pas et ne reviendra pas de sitôt : « entre deux et trois mois » d’attente en plus, confirme Honda.

24 septembre : Premiers pas dans un paddock MotoGP depuis juillet dernier à Montmelo, en marge du Grand Prix de Catalogne, le temps de passer voir son équipe et donner quelques interviews. Il dit se sentir mieux mais reste prudent quant à son retour en piste.

14 octobre : Souvent évoqué comme date de retour, le Grand Prix d’Aragon s’ajoute finalement à la liste des forfaits de Marc Marquez. Les craintes d’une saison blanche commencent à se confirmer.

21 octobre : La rumeur d’une possible troisième opération est lancée par le journal espagnol Mundo Deportivo. Marc Marquez réagit immédiatement en sortant les muscles sur les réseaux sociaux, comme pour désamorcer la bombe. sortl es muscles face à rumeur nouvelle opération.

10 novembre : Les ultimes espoirs de voir le numéro 93 en action sur une moto s’éteignent avec la confirmation de son forfait jusqu’en 2021.

3 décembre : Troisième opération de l’humérus droit pour soigner une pseudarthrose, c’est à dire une mauvaise consolidation de ses os. Un nouveau processus de récupération l’attend. Pas encore commencée, la pré-saison 2021 se complique déjà pour lui.

5 décembre : Les examens pratiqués sur Marc Marquez révèlent la présence d’une infection découverte dans sa fracture. Difficile d’en indiquer l’origine, mais cette infection peut être la cause de la mauvaise récupération de sa blessure. Un traitement antibiotique commence pour tenter de la combattre.

20 janvier 2021 : Un mois et demi après sa troisième intervention chirurgicale, Marc Marquez reprend l’entraînement sur son vélo d’appartement. Un retour progressif à la vie normale d’athlète de haut niveau.

22 février : Présentation du Repsol Honda Team version 2021, où Marc Marquez apparaît pour la première fois aux côtés de son nouveau coéquipier Pol Espargaro. Son absence au test de pré-saison de Losail, début mars, est confirmée.

12 mars : Premiers kilomètres à moto – plus exactement minimoto – au circuit d’Alcarràs, près de huit mois après sa disparition des radars des Grands Prix

16 mars : Après s’être testé en minimoto, Marc Marquez passe aux choses sérieuses en prenant le guidon de la Honda RC213V-S au circuit de Barcelone-Catalogne. « Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas autant amusé ! », se contente-t-il de déclarer.

19 mars : De Barcelone, le pilote Honda passe à Portimao (Portugal) où il effectue une nouvelle journée d’entraînement, sur l’un des circuits les plus physiques du championnat. Objectif : tester sa condition physique et voir comment réagit son bras, avant de décider d’un possible retour en MotoGP.

22 mars : La saison 2021 démarrera sans Marc Marquez, qui déclare officiellement forfait pour les Grands Prix du Qatar et de Doha. L’Espagnol a décidé d’écouter l’équipe médicale de l’hôpital Ruber International de Madrid, qui lui conseille d’attendre et de laisser plus de temps de consolidation à son bras droit.

9 avril : Feu vert des docteurs de l’hôpital Ruber International de Madrid pour un retour en MotoGP. Le lendemain, Marc Marquez annonce sa présence au Grand Prix du Portugal, prévu à Portimao du 16 au 18 avril.

Marquez, retour précipité : « Le docteur doit savoir te freiner »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Marc Marquez, chronologie d’un retour sans cesse reporté […]