Marc Marquez : « Il faudra faire attention aux blessures »



Remaniée à cause de l’épidémie de coronavirus, la saison 2020 comptera 13 Grands Prix en 4 mois. Elle sera « courte et intense », décrit un Marc Marquez conscient que les erreurs seront encore moins permises qu’habituellement.

Moins de quatre semaines avant la reprise du championnat du monde de vitesse moto. Stoppés depuis l’explosion de l’épidémie de coronavirus, en mars, les pilotes ont rendez-vous à Jerez de la Frontera du 17 au 19 juillet, pour le Grand Prix d’Espagne. Ils resteront en Andalousie les jours suivant, car une autre épreuve sera disputée au même endroit du 24 au 26 juillet. La cadence s’accélère et chacun peaufine sa préparation.

Le calendrier a été complètement remanié. Il comportera (au moins) 13 Grands Prix, disputés en Europe de mi-juillet à mi-novembre. Il sera peut-être possible de rajouter d’autres manches en Asie ou sur le continent américain, si cela est permis. Cela dépendra de l’évolution de la situation sanitaire et des décisions des gouvernements respectifs.

Dans ces conditions, pour être champion du monde, il ne faudra pas seulement être le plus rapide : il faudra aussi être celui qui ne chute pas et ne se fait pas mal. En effet, moins de manches signifie moins de possibilités de rattraper des points perdus. Une blessure pourrait elle ruiner les chances de couronne, dans un championnat où les pilotes auront parfois à disputer trois courses en trois semaines.

Marc Marquez ne s’y est pas trompé lors de ses dernières déclarations, tenues en marge d’une compétition virtuelle organisée par la Liga Santander (football). « Il y a eu cette pause obligatoire, maintenant nous sommes en pleine préparation physique. Pendant le confinement nous passions plus de temps à jouer aux jeux vidéos qu’à s’entraîner. Maintenant, c’est retour aux choses sérieuses. On ne pourra pas faire d’erreur, il faudra faire attention avec les blessures. Comme pour la Liga : ce sera intense, court, et ne pas faire d’erreur. Ce sera dur physiquement comme mentalement. »

Le report des premiers Grands Prix de 2020 a au moins eu un avantage pour le pilote Honda : il a pu se remettre entièrement de sa blessure à l’épaule, qui l’aurait empêché d’être à 100 % sur les premières épreuves. « L’épaule va bien. Si la saison avait débuté à la date initialement prévue, j’aurais eu du mal sur les quatre ou cinq premières courses. J’ai récupéré à 100 %. Je ne pourrai pas avoir l’excuse de l’épaule, je devrai en chercher une autre », sourit-il.

Octuple champion du monde et vaincu seulement une fois depuis 2013, Marc Marquez est le favori logique et désigné à sa propre succession. Lui-même ne le cache pas : « L’objectif est toujours de gagner, se battre pour le titre. Je suis le premier à le dire. » Premier round le 19 juillet à Jerez.

Marc Marquez révèle son point faible

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Marc Marquez : « Il faudra faire attention aux blessures » […]