Marc Marquez juge « naturel » le passage d’Alex chez LCR



Les frères Marquez ne seront plus coéquipiers chez Repsol Honda en 2021, Alex ayant été transféré chez LCR. Un pas en arrière ? Marc estime lui que c’est normal. « Ce qui n’est pas naturel, c’est d’aller directement dans une équipe d’usine. »

Alex Marquez n’avait pas encore disputé un Grand Prix en MotoGP qu’il s’était déjà retrouvé plusieurs fois dans le cyclone de l’actualité. Dès fin 2019, l’Espagnol avait dû affronter des critiques relatives à son passage au Repsol Honda Team, facilité par la présence de son frère Marc dans l’équipe. D’aucuns estimaient que le champion du monde Moto2 ne méritait pas une telle place pour ses débuts en catégorie reine. Qu’il lui fallait d’abord faire ses preuves ailleurs, dans un team satellite, comme ce fut le cas des précédents champions Moto2 (Francesco Bagnaia chez Pramac Racing, Franco Morbidelli au Petronas Yamaha SRT, Johann Zarco avec Monster Yamaha Tech3).

Huit mois plus tard, Alex Marquez apprenait qu’il allait perdre cette place chez Repsol Honda en 2021, remplacé par Pol Espargaro. Lui intégrerait ce fameux team satellite – LCR Honda – dans lequel on estimait qu’il aurait été plus approprié de commencer en 2020. Vinrent alors d’autres critiques, s’offusquant que le Catalan perde son guidon alors qu’aucune course n’avait encore été disputée cette année, en raison de la crise sanitaire.

Faut-il s’en indigner ? Non, répond son frère Marc. Pour l’octuple champion du monde, il aurait été plus normal qu’Alex commencer par LCR avant d’aller chez Repsol, et non l’inverse. « Avec toute cette situation du Covid-19, il s’est dit qu’Alex avait été rabaissé et tout, mais c’est une étape naturelle, a-t-il récemment commenté au micro de la DAZN, avant sa troisième opération. L’étape qui n’est pas naturelle, c’est d’aller directement dans une équipe d’usine. »

Mais le panorama a encore changé en cours de saison : alors qu’il roulait hors du top-10, Alex Marquez a fait un bond en avant en septembre, en particulier après le test de Misano. Il s’est alors mis à jouer les premiers rôles (2e au Mans, 2e en Aragon) et offrir au HRC ses seuls podiums de l’année. À tel point qu’on se demande maintenant si Honda n’a pas fait une erreur en le déplaçant chez LCR.

« C’est facile de prendre la décision maintenant, mais la situation était étrange, répondait-il à cela fin octobre. J’ai expliqué plusieurs fois que j’étais d’accord avec la décision de Honda et je pense que c’est une bonne opportunité de rejoindre la famille LCR et continuer à grandir là-bas, parce qu’il y a encore beaucoup à améliorer et apprendre, étape par étape. Pour moi ce n’est pas un pas en arrière, c’est un pas sur le côté pour être un pilote plus fort et plus complet. Puis, si les résultats sont bons, essayer de revenir chez Repsol Honda. C’est ma principale ambition. »

Championnat MotoGP 2020 : 1. Mir 171 pts, 2. Morbidelli 158 (-13), 3. Rins 139 (-32), 4. Dovizioso 135 (-36), 5. P. Espargaro 135 (-36), 6. Viñales 132 (-39), 7. Miller 132 (-39), 8. Quartararo 127 (-44), 9. Oliveira 125 (-46), 10. Nakagami 116 (-55), 11. Binder 87 (-84), 12. Petrucci 78 (-93), 13. Zarco 77 (-94), 14. A. Marquez 74 (-97), 15. Rossi 66 (-105), 16. Bagnaia 47 (-124), 17. A. Espargaro 42 (-129), 18. Crutchlow 32 (-139), 19. Bradl 18 (-144), 20. Lecuona 27 (-144) 21. Smith 12 (-159), 22. Rabat 10 (-161), 23. Pirro 4 (-167), NC. Savadori, M. Marquez, Kallio 0 (-171).

La pseudarthrose de Marquez peut avoir été causée par son infection

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Marc Marquez juge « naturel » le passage d’Alex chez LCR […]

[…] 2020, Marc Marquez est arrivé à la conclusion suivante : oui, Alex méritait clairement sa place en MotoGP, mais oui aussi, […]