Marini rival de Rossi ? « Un jour, j’espère »



Luca Marini sera-t-il un jour sur la même grille MotoGP que son demi-frère Valentino Rossi ? Invité du programme télévisé I fatti vostri, le jeune italien a fait quelques confidences sur sa carrière.

Et pour Luca Marini, actuel pilote en championnat du monde Moto2, tout a commencé sur une minimoto à l’âge de 4 ans – donc en 2001. À cette époque, Valentino Rossi était déjà double-champion du monde (125cc puis 250cc) et remportait ses premiers Grands Prix 500cc. Mais son demi-frère assure qu’à cette époque, il n’avait pas conscience de cela. Et qu’il a fait de la moto parce qu’il aimait ça. « Mes parents m’ont toujours permis de faire tout ce que je voulais. Bien sûr, Vale peut m’avoir influencé, mais j’ai toujours fait ce que j’aimais.  »

Depuis, l’Italien a parcouru du chemin. Arrivé en mondial Moto2 en 2016, il aura mis un peu plus de 2 ans à trouver le déclic. Jusqu’à l’été 2018, où il a commencé à enchaîner les podiums : Allemagne, République-Tchèque, Autriche, Thaïlande… jusqu’au Grand Prix de Malaisie, théâtre de la première victoire de sa carrière. Il sera l’un des hommes à suivre pour le titre en 2019.

Et après ? La suite logique des choses serait un passage en MotoGP. S’il se fait avant 2021, Luca Marini pourrait ainsi être sur la même grille de départ que son demi-frère. « Moi, rival de Vale ? Pour le moment non, mais j’espère en devenir un, sourit-il. J’espère continuer à rouler de nombreuses années afin d’arriver en MotoGP. »

a

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Ladrat jean.charles

Sacré Vale,Lucas est a bonne école!. …les chiens ne font pas des chats…

[…] Moi, rival de Vale ? Pour le moment non, mais j’espère en devenir un », souriait Luca Marini il y a quelques jours, alors qu’on évoquait son futur en Grands Prix. Vainqueur du Grand […]

[…] Moi, rival de Vale ? Pour le moment non, mais j’espère en devenir un », souriait Luca Marini cet hiver, alors qu’on évoquait son futur en Grands Prix. Vainqueur du Grand Prix de Malaisie […]