Marquez arrivera à Sepang diminué



Marc Marquez s’apprête à s’envoler pour la Malaisie, où se dérouleront les premiers essais hivernaux de la saison 2019. Comme il l’a rappelé lors de la présentation de l’équipe Repsol Honda, il souffre encore de son épaule, opérée en décembre.

La blessure : « Mon épaule ne sera pas à 100 % à Sepang. Je vais faire tout ce que je peux pour être compétitif. Malheureusement, l’épaule était pire que ce que nous pensions, et cela a compliqué l’opération et la rééducation, physiquement comme mentalement. Ça a été mon pire hiver. Je n’ai pas encore la force et la mobilité que je voudrais avoir à l’épaule, mais cela s’améliore chaque jour. »

La « dream team » avec Lorenzo : « Je n’aime pas cette expression. Pour dire cela, il faudra attendre la fin de la saison, parce que la seule chose qui compte ce sont les résultats. Être dans une telle équipe signifie qu’il faut se battre pour la victoire ou le podium chaque dimanche, sinon nous aurons échoué. »

2019 : « Je m’attends à une saison 2019 difficile, où nous devons tout préparer au détail près pour être compétitif. La moto est compétitive mais nous devons améliorer la sortie de virage. C’est la première année de Lorenzo chez Honda, mais je m’attends à le voir immédiatement parmi les favoris. Il y a la Ducati avec Dovizioso, les deux Yamaha avec Rossi et Viñales, sans oublier les pilotes Suzuki. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

4
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Jean noel Lasserre

quelle qualité pour la future saison ? depuis quelque temps il me semble que la catégorie reine se gère a l economie de pneus au moins pour les trois premiers quart (la preuve en est les temps au tour qui sont largement moins bons qu aux essais) en fin de course cela devient beaucoup mieux. résultat, et c est dommage: on s embête plus que pour le moto 2et 3 non ?

CB moto

C’est quand même normal, que, vu la différence de puissance, que,même avec les motos 2, le GP pose plus de problème au niveau des pneumatiques…..
Mais la gestion de ceux-ci, me semble faire partie du « challenge » que doivent relever les pilotes au plus haut niveau.

[…] Opéré de la clavicule gauche début décembre, le champion du monde MotoGP a vécu un hiver relativement calme en termes de moto. Il a dû privilégier le repos, la rééducation, et la reprise du sport petit à petit. « Malheureusement, l’épaule était pire que ce que nous pensions, et cela a compliqué l’opération et la rééducation, physiquement comme mentalement. Ça a été mon pire hiver », déclarait-il récemment. […]

[…] : deux mois après son opération de l’épaule, plus compliquée que prévu (lire ici), Marc Marquez commence l’hiver 2019 avec le meilleur chrono du plateau MotoGP, à Sepang. Il […]