Marquez donne des nouvelles : « Je commence à me sentir prêt, mais c’est là où ça devient un peu dangereux »



Un peu plus d’un mois et demi après sa deuxième opération de l’humérus, Marc Marquez a fait le point sur sa situation devant les caméras de Honda. Il reprend progressivement l’entraînement physique et espère bientôt monter sur une moto. Aucune date n’est encore fixée quant à son retour sur les Grands Prix. Synthèse.

État physique : « Physiquement je suis bien, mais évidemment encore loin de mon niveau normal. La semaine dernière j’ai commencé à courir et faire du vélo. Côté cardio, jambes et bras gauche, ma condition physique est assez bonne. Pour ce qui est du bras droit, je dois encore passer quelques étapes, mais nous commençons à faire plus d’exercices. J’espère pouvoir commencer à forcer un peu plus à la salle, mais pour le moment nous devons respecter les délais et être patients. »

État psychologique : « Mentalement ça a été difficile au début, parce qu’il n’y avait rien à faire à la maison, les jours et même les heures étaient très, très longues, mais maintenant nous avons un plan pour chaque jour. Nous faisons deux séances de kiné, puis nous nous entraînons à la salle avec mon coach, le bras gauche, les jambes, du cardio. Donc maintenant l’aspect mental va bien mieux. Le moment où j’ai le plus de mal est pendant les week-ends, parce que je regarde les courses et toutes les séances d’essais à la télé, et ce n’est pas facile. À part ça, nous pouvons dire que je suis content, parce que je sens déjà que nous avons fait du chemin. »

Les premiers entraînements : « J’étais surpris parce que normalement mon rythme (de course à pied) est de 3:50/kilomètre et j’ai fait 4:00-4:10/kilomètre, donc c’était un bon rythme. Le jour d’après j’étais détruit ! Mes jambes étaient complètement vides, mais dans la semaine j’ai couru trois fois, j’ai fait du vélo une fois et on dirait que la base est là. Donc physiquement je me sens prêt à revenir, mais pas encore au niveau du bras. »

« J’ai commencé à faire du vélo et de la course et je m’attendais à ce que ce soit bien pire, parce que pendant quatre-cinq semaines j’étais sur le canapé à regarder la télé. Mais j’ai repris la course et dès le premier jour je me sentais bien, j’ai commencé à voir des progrès, et en vélo aussi. Le plus difficile concerne la muscle du bras droit, mais même là c’est mieux qu’attendu. Le muscle est toujours là, ça fonctionne bien. Le plus important est que tous les mouvements sont ok, et maintenant, étape par étape, avec mon kiné Carlos qui vit chez moi, nous allons commencer à travailler dur pour progresser, passer les bonnes étapes au bon moment. »

Les protections au bras : « Nous avons eu différents types de protection. Au début j’en avais beaucoup, de la main jusqu’en haut du bras, et c’était complètement rigide. Puis, petit à petit, nous avons utilisé la protection en carbone que vous avez vu sur les réseaux sociaux, du coude jusqu’à l’épaule. Et maintenant dans la vie normale je n’utilise rien, sauf pour l’entrainement, surtout en vélo où j’utilise la protection en carbone, parce qu’elle fixe l’os et le bras d’une manière un peu meilleure. Je commence à me passer des protections et j’espère que la semaine prochaine nous pourrons les enlever totalement. »

Bientôt sur une moto : « L’entraînement m’a manqué, surtout les deux premières semaines, mais ce qui me manque le plus est d’être sur une moto. Je suis maintenant dans une situation où j’espère revenir bientôt sur une petite moto ou quelque chose comme ça, mais pour le moment nous devons juste respecter le processus, les délais des docteurs. Je commence à me sentir prêt, mais c’est là où ça devient un peu dangereux parce que quand vous vous sentez prêt, vous en voulez plus et encore plus, mais je dois essayer de comprendre ce que me dit mon corps. »

« Entre deux et trois mois » de récupération annoncés par Honda mi-août : « Trois mois, c’est beaucoup. Nous avons essayé de comprendre et d’écouter différentes opinions, différents docteurs, et ils ont dit ‘autour de trois mois’. Au début c’est un choc pour un pilote, mais maintenant, quand ? Je commence à sentir de grandes avancées avec mon corps. Chaque jour, chaque semaine, je sens quelque chose de différent. »

« Les trois premières semaines c’était pareil parce que je ne sentais rien, aucune amélioration, mais maintenant je commence à sentir des progrès, nous commençons à travailler à la salle, je commence à m’entraîner. Donc pour le moment je ne sais pas, je sais que je suis proche d’être sur une moto, c’est le plus important. Je sais que nous sommes sur la bonne voie, mais je ne sais pas si je serai sur une moto dans un mois, dans deux semaines ou dans deux mois. Ça, c’est mon corps qui répondra. »

Championnat MotoGP après Misano 2 : 1. Dovizioso 84 pts, 2. Quartararo 83 (-1), 3. Viñales 83 (-1), 4. Mir 80 (-4), 5. Morbidelli 64 (-20), 6. Miller 64 (-20), 7. Nakagami 63 (-21), 8. Oliveira 59 (-25), 9. Rossi 58 (-26), 10. P. Espargaro 57 (-27)… Classement complet

Marquez : « Je m’attendais à beaucoup plus de Quartararo »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] – Marquez donne des nouvelles : « Je commence à me sentir prêt, mais c’est là où ça devie… […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store