Marquez : « Je m’attendais à beaucoup plus de Quartararo »



Marc Marquez assiste en spectateur forcé à une saison 2020 qu’il décrit comme « étrange », où « on dirait que personne ne veut gagner ». Il s’étonne des derniers résultats de Fabio Quartararo. 

Grand absent de la saison, Marc Marquez regarde depuis chez lui, à Cervera (Catalogne), ses adversaires se disputer sa succession. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le championnat est ouvert : sept Grands Prix disputés, six vainqueurs différents, les quatre premiers en 4 points, le top-10 en 27 points… et la sûreté que nous ne sommes pas encore au bout de nos surprises.

Le panorama a complètement changé, après une campagne 2019 entièrement dominée par un seul homme : celui qui n’est pas là pour défendre son titre cette année. « C’est une saison étrange et on dirait que personne ne fait vraiment une grande différence par rapport aux autres », a commenté Marc Marquez dans un entretien filmé par les caméras de Honda, avant le Grand Prix de Catalogne.

L’Espagnol a tenté de donner quelques clés permettant de mieux approcher cette situation. Les voici : « C’est bizarre parce qu’on dirait que personne ne veut gagner ! C’est difficile à comprendre, mais si vous êtes un pilote vous pouvez le comprendre un peu. C’est une chose que d’être un pilote pour qui ce sera incroyable et fantastique s’il gagne ; mais quand vous êtes un pilote qui a besoin de gagner, alors quelque chose change, vous avez plus de doutes parce que vous ne savez pas si vous devez attaquer, ou plutôt défendre. »

« Quand vous êtes le pilote qui est deuxième, troisième, quatrième et que vous avez quelqu’un devant, vous n’avez rien à perdre, vous attaquez et vous roulez avec plus de confiance parce qu’il n’y a rien à perdre. Mais quand vous êtes devant et que vous devez gagner, c’est là que les doutes commencent à arriver dans votre esprit, dans votre corps, et cela devient plus difficile. »

Mi-août, en marge du Grand Prix de Styrie, Marc Marquez misait sur Andrea Dovizioso et Fabio Quartararo pour la course au titre, même s’il notait que le pilote Petronas Yamaha était sous pression et commettait des erreurs. Un mois plus tard, il est moins enclin à désigner l’Italien et le Français comme ses favoris.

« C’est difficile à dire. C’est vrai qu’en Autriche j’ai dit Quartararo ou Dovizioso, mais honnêtement, je m’attendais à plus d’eux. Surtout de Quartararo, je m’attendais à beaucoup plus parce qu’il a gagné les deux premières courses avec un niveau incroyable, et maintenant je ne sais pas ce qu’il se passe. Il souffre beaucoup, même sur l’un de ses poins forts : les qualifications. »

« Dovizioso est régulier, il est là mais il a besoin de plus de vitesse s’il veut gagner le titre, poursuit-il. Et on voit que Viñales est là, Mir est là… Oon a huit-neuf pilotes en 25 points donc ça va être intéressant de voir la fin de la saison. »

Une fin de saison où le pilote Repsol Honda devrait être là pour jouer les trouble-fête.

Championnat MotoGP après Misano 2 : 1. Dovizioso 84 pts, 2. Quartararo 83 (-1), 3. Viñales 83 (-1), 4. Mir 80 (-4), 5. Morbidelli 64 (-20), 6. Miller 64 (-20), 7. Nakagami 63 (-21), 8. Oliveira 59 (-25), 9. Rossi 58 (-26), 10. P. Espargaro 57 (-27)… Classement complet

7 GP en 2020 et déjà plus de leaders qu’en 2019

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Marquez : « Je m’attendais à beaucoup plus de Quartararo » […]

[…] – Marquez : « Je m’attendais à beaucoup plus de Quartararo » […]