Maverick Viñales : « Avec cette Yamaha nous serons toujours dans les 4 premiers »



Maverick Viñales estime qu’il a passé un cap et sent « prêt » à lutter pour la gagne en 2020, de manière plus régulière que ces dernières saisons.

Maverick Viñales « plus fort que jamais », comme il le disait fin janvier, à l’aube des premiers essais de l’année 2020 ? L’Espagnol, qui a encore réalisé la meilleure pré-saison de tout le plateau MotoGP, assure voir des progrès sur tous les aspects : au niveau personnel (son pilotage, son mental), de l’équipe (meilleur fonctionnement interne) et du constructeur (nouveautés apportées par Yamaha). Certes, ce n’est « pas encore assez » – l’est-ce jamais ? –, mais la confiance est là.

Cette confiance, il en a fait part tout au long des dernières semaines, et vient de la repréciser dans un entretien vidéo accordé au quotidien espagnol El País. « C’est difficile de dire que je vais gagner le championnat, mais je me sens prêt et je sens que l’équipe l’est aussi, affirme-t-il. J’ai beaucoup progressé au niveau mental, l’an dernier j’ai compris comment fonctionnait l’équipe et la structure que nous avons, afin d’en tirer le maximum. Avec la moto que nous avons cette année, je crois que nous serons vraiment stables, nous serons toujours dans les quatre premiers. »

Meilleur temps du test de Losail, Maverick Viñales briguait la victoire au Grand Prix du Qatar. « J’ai hâte d’y être et la semaine d’attente va être longue », disait-il à quelques jours de l’épreuve. Comme les autres, il ne s’attendait pas à ce que l’épidémie de coronavirus ne chamboule à ce point la planète, repoussant indéfiniment le coup d’envoi de la saison 2020.

« Je mettais beaucoup d’espoir dans le Qatar. Je m’étais bien entraîné pendant la pré-saison et j’avais quelques trucs pour la course », regrette-t-il. Il  comprend toutefois que la santé est la priorité. De toute manière, l’organisation aurait posé des problèmes pour Yamaha. « Ça devait être ainsi. Nous avions des employés d’Italie qui ne pouvaient pas voyager, donc il n’y avait pas d’autre option. »

Plus le temps passe, plus le démarrage du championnat est repoussé, plus les reports s’accumulent et plus le calendrier des courses va être condensé. Pas un problème pour lui : « Ça ne me dérange pas de rouler chaque semaine, ça te fait prendre un super rythme. C’est important d’essayer de faire tous les Grands Prix, que tous les fans aient la possibilité de nous voir. Ce sera un championnat très physique et mental, ce sera important d’avoir une bonne préparation physique et de ne pas arrivé fatigué à la fin de l’année. »

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Calendrier MotoGP 2020 : les dernières nouvelles

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Viñales a récemment déclaré qu’avec cette nouvelle machine, il pourrait être dans les quatre premiers à chaque Grand Prix. Ce sera son but, afin de récolter un maximum de points pour le championnat. La régularité sera […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store