Max Biaggi sort blanchi d’un démêlé judiciaire



Il est des jours avec et des  jours sans. C’est un peu ce que vit à l’heure actuelle Max Biaggi, qui, dans le même temps qu’il apprenait la mauvaise nouvelle du décès de son père, en a eu une bonne : il vient de sortir d’un tourbillon judiciaire vieux de sept ans.

Max Biaggi vient d’être blanchi sur le principe que ‘le fait n’existe pas’, concernant des accusations de fraude fiscale pour lesquelles il était poursuivi par un tribunal italien.

Le champion Italien était accusé d’avoir dissimulé environ 18 millions d’euros aux autorités fiscales, par la mise en place d’un système de fausses factures via des sociétés étrangères. Il était en outre poursuivi pour avoir transféré sa résidence principale en Principauté de Monaco, pour échapper au fisc. « Nous sommes satisfaits. C’est une phrase juste qui reflète les faits« , a déclaré Max Biaggi par l’intermédiaire de son avocat, dès le verdict annoncé.

Désormais le Procureur, qui avait requis un an de prison à l’encontre du champion de moto,, dispose de soixante jours pour faire appel de cette décision.

Aron Canet s’affirme comme candidat au titre

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store