Melandri sort de sa retraite et retourne en WSBK !



Marco Melandri participera au championant du monde Superbike avec le Barni Racing Team. Un retour effectué un an après avoir annoncé sa retraite sportive.

« Tous les contes de fées ont une fin. (…) Il faut avoir le courage de dire stop », disait Marco Melandri en juillet 2019. À presque 37 ans et après plus de 20 saisons internationales, l’Italien, passé par les catégories 125cc, 250cc MotoGP et Superbike, avait décidé qu’il était temps de mettre un terme à sa carrière.

Le pilote Yamaha – il roulait alors pour le GRT – évoquait une « flamme qui commence à s’éteindre », sentait qu’il ne pouvait plus performer comme il le voulait. La saison 2019, terminée à la neuvième place du mondial Superbike, devait être sa dernière. Mais ce ne sera finalement pas le cas.

En effet, Marco Melandri reprendra la piste en 2020, au guidon de la Ducati Panigale V4 R du Barni Racing Team. Il remplacera Leon Camier, qui a dû renoncer à son contrat à cause d’une blessure qui ne passe pas. ‘Macio’ débutera avec du retard, puisqu’il a manqué tous les tests, ainsi que l’ouverture de la saison à Phillip Island. Il sera au départ de la prochaine épreuve, à Jerez de la Frontera, du 31 juillet au 2 août.

« La situation était assez surréaliste. Dans des conditions normales, jamais je n’aurais pensé revenir, puis il semble que le destin m’ait choisi », a expliqué Marco Melandri. Le confinement a joué un rôle important dans sa prise de décision. « Cette longue période de calme m’a régénéré et m’a fait oublier toutes les choses négatives sur lesquelles je me concentrais auparavant. Puis, une à une, des situations presque incroyables se sont succédé. Ne pas avoir eu la chance de piloter la Ducati Panigale V4 R était un regret et maintenant l’opportunité se présente. Sur la moto du Barni Racing Team, il y a des suspensions Showa et de mon expérience en MotoGP, je me suis toujours senti à l’aise avec. »

La nouvelle configuration de la saison, remaniée à cause de l’épidémie de coronavirus, a également été un facteur important. « Ce sera un championnat avec seulement six épreuves, toutes en Europe, sur des circuits que j’aime, donc ce ne sera qu’un effort limité et condensé dans le temps. S’il y avait quelqu’un qui pouvait me convaincre de revenir, c’était bien Marco Barnabo. Je pense que c’est l’équipe qui me convient, une petite famille avec le désir de grandir, mais aussi de s’amuser en travaillant avec passion. »

Marco Barnabo, patron du Barni Racing Team, se réjouit de cette signature. Face à cette nouvelle situation, il avait « besoin d’un pilote expérimenté qui connaissait déjà les circuits, les pneus et le championnat. Marco a fait preuve d’enthousiasme et d’un grand désir de se remettre en selle, cette approche nous a persuadés qu’il était le bon choix. Ses qualités ne font pas débat et, essais mis à part, il n’a qu’une course de moins que les autres. C’est comme s’il n’avait jamais arrêté. Nous pensons que dans un scénario étrange comme celui-ci, il peut être un atout et Ducati nous a également soutenus dans ce choix ».

Voici le nouveau calendrier WSBK 2020

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store