Mercato : la page Marquez-Miller-Petrucci refermée



La prolongation de Danilo Petrucci dans l’équipe officielle Ducati, intervenue cette semaine, met fin au dossier qui concernait les avenirs de Jack Miller et d’Alex Marquez pour la saison 2020 de MotoGP.

Alex Marquez allait-il faire le grand saut en MotoGP dans l’équipe Pramac Racing ? Cette possibilité a commencé à circuler dans les paddocks en mai, alors que l’Espagnol remportait le Grand Prix de France (lire ici). Mais pour que ce transfert soit possible, il fallait qu’un certain nombre de conditions soient réunies.

La signature d’Alex Marquez n’était possible qu’en cas de départ de Jack Miller de l’équipe Pramac, car le deuxième pilote – Francesco Bagnaia – avait déjà son guidon assuré. Or, pour Jack Miller, l’équation était posée : il ne quittait Pramac qu’en cas de passage dans l’équipe officielle Ducati, à la place de Danilo Petrucci.

Acte 1 : Petrucci reste pilote d’usine

Cette semaine, ce que l’on pressentait est arrivé : Danilo Petrucci a été prolongé chez Mission Winnow Ducati (lire ici) et sera toujours pilote officiel en 2020, aux côtés d’Andrea Dovizioso. Une juste récompense au regard de ses résultats actuels : 3e du championnat, il talonne son coéquipier (8 points d’écart) après avoir remporté une course (Mugello), être monté sur le podium de deux autres (Le Mans, Barcelone) et terminé tous les Grands Prix dans le top-6.

Pour Petrux, l’objectif est désormais de « me concentrer et poursuivre mon ascension afin d’être meilleur sur la piste. On a atteint la troisième position au classement et le but est d’y rester jusqu’en fin de saison ». Les Rouges lui demandent également de donner un coup de main à Andrea Dovizioso dans la lutte pour le titre de champion du monde MotoGP.

Acte 2 : Miller reste pilote Pramac 

Le guidon d’usine lui échappant, Jack Miller va donc conserver sa combinaison Pramac Racing. Le deal n’est pas encore signé mais cela ne fait aucun doute : c’est ce que veulent les patrons de l’équipe (lire ici), et le pilote Australien reconnaît que « à peu près tout est réglé, sauf la signature » (lire ici).

Jack Miller ne masque pas ses intentions : « faire une super saison 2020 et me retrouver en position de force pour négocier un contrat pour 2021 » (lire ici). Son désir de rejoindre l’équipe officielle est donc toujours présent. Pour cela, il devra gagner en régularité. Et pourra compter sur le soutien de Ducati, car il disposera d’une GP20.

Acte 3 : Marquez reste en Moto2 (?)

Devant faire une croix sur Pramac Racing, Alex Marquez semble donc en passe de poursuivre en catégorie Moto2. Cela devrait se faire chez EG 0,0 Marc VDS, toujours. « Je m’y sens très bien, je suis apprécié et tout ce que j’avais demandé a été fait. Notre team est soudé et je peux progresser dans la sérénité », explique-t-il (lire ici).

À moins qu’une autre porte s’ouvre pour aller en MotoGP ? Reale Avintia Racing a pris contact (lire ici), et on sait aussi que KTM Tech3 va sans doute se séparer d’Hafizh Syahrin (lire ici). Mais cela ne signifie pas qu’Alex Marquez va sauter sur l’occasion : il dit vouloir analyser toutes les situations et ne vas faire d’erreur de précipitation. Quitte à rester un an de plus en Moto2 pour ensuite décrocher un meilleur guidon en MotoGP.

Marc sur Alex Marquez : « Ta place se gagne en piste »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de

[…] Mercato : la page Marquez-Miller-Petrucci refermée […]

[…] Mercato : la page Marquez-Miller-Petrucci refermée […]

[…] nom d’Alex Marquez a pourtant été relié à plusieurs équipes. Il a tenté de rejoindre Pramac Ducati, mais sans succès car il fallait pour cela que Jack Miller libère la place en prenant celle de […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store