Meregalli (Yamaha) : « Dès la reprise nous allons attaquer, nous n’avons rien à perdre »



La trêve estivale du MotoGP bat son plein avant que ne reprennent les hostilités le 02 août à l’occasion du Grand Prix de la République Tchèque sur le tracé de Brno. Pour l’heure, le repos est de mise et les bilans de première partie de saison vont bon train parmi les teams, chez Yamaha notamment.

Le bilan est donc mitigé chez Yamaha. En neuf courses, chez les pilotes officiels, Valentino Rossi est monté deux fois sur le podium mais est allé au tapis, à trois reprises. Maverick Viñales, quant à lui, a décroché la victoire aux Pays-Bas, a côtoyé le podium à deux reprises et est tombé trois fois. Concernant, le team satellite Yamaha Petronas, c’est la nouvelle recrue Fabio Quartararo qui a plutôt impressionné son monde en décrochant 3 poles positions (celle de Jerez lui a valu le record du plus jeune pilote à remporter une pole, à 20 ans et 14 jours) et deux podiums, à Barcelone et à Assen.

C’est Massimo Meregalli, le chef d’équipe de Monster Yamaha, qui s’est plié à l’exercice du bilan de l’intersaison : « Les résultats obtenus ne sont pas à la hauteur de nos attentes. Je pense que la malchance a joué un rôle important, Rossi et Vinales ont trois résultats blancs, deux seulement dont ils sont responsables.Vale a connu un début de saison assez solide, avec deux secondes places en Argentine et à Austin, deux bons résultats très corrects. Plus récemment, il a eu trois crashs, deux à cause d’erreurs. »

Et à propos, de Maverick Viñales, il déclare : « Maverick a fait l’inverse, c’est seulement après Jerez q’il a obtenu de bons résultats. Concernant Fabio, je pense qu’il a réalisé une première partie de saison extraordinaire puisqu’il débute et que son équipe est nouvelle. Il a décroché trois pole positions et est monté sur le podium deux fois de suite. Compte tenu également du problème avec le bras (opéré pour le syndrome des loges), il était vraiment bon  » commente Meregalli.

« Franco était plutôt à l’aise à mon avis. Nous ne l’avons pas encore vu sur le podium, mais ce n’est qu’une question de temps. Notre objectif est d’être encore plus fort dans la seconde moitié de la saison. Nous n’avons rien à perdre en un sens, je pense que nous irons à l’attaque dans toutes les courses dès la reprise «  conclut l’Italien.

Pour ses 40 ans, Rossi a droit à l’hommage du poster du GP de Saint-Marin

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store