Meregalli (Yamaha) : « La différence de 2019 avec Honda et Ducati n’existe plus »



Bien qu’il admette qu’il faut encore « gagner un peu en vitesse », Massimo Meregalli, team-manager de l’équipe Monster Energy Yamaha MotoGP, se montre satisfait des progrès réalisés par la M1.

De la vitesse de pointe : c’est ce que les pilotes Yamaha demandent depuis des mois, afin de pouvoir mieux lutter contre les Honda et les Ducati. Il suffit de se remémorer quelques scènes de la saison 2019 pour légitimer cette requête. Spielberg, où Fabio Quartararo s’est fait avaler en ligne droite par Andrea Dovizioso et Marc Marquez alors qu’il menait ; Phillip Island, où Maverick Viñales s’est fait déposer par Marc Marquez dans la seule longue ligne droite du circuit ; Sepang, où Valentino Rossi a dû renoncer au podium face à Andrea Dovizioso.

Certes, la Yamaha a des qualités que d’autres machines n’ont pas. Mais pour en profiter en course, pas le choix : il fallait s’échapper rapidement. Car en cas de duel avec un autre pilote, difficile de faire la différence avec un tel déficit de puissance.

Yamaha a donc travaillé sur son moteur, et un gain de vitesse de pointe a pu être observé sur la nouvelle YZR-M1 lors des essais hivernaux de Sepang et de Losail. Il manque encore 6-7 km/h pour être au niveau de la Honda RC213V et de la Desmosedici GP20, mais le clan Yamaha est pour l’heure relativement satisfait du niveau global de la machine.

« Par rapport à l’an dernier nous avons amélioré la vitesse, se réjouit Massimo Meregalli auprès de Moto.it.Le package actuel est très bon. Nous devrions gagner un peu plus en vitesse, mais nous sommes mieux que l’an dernier. Comme nous l’avons vu lors des tests, nous sommes plus compétitifs, aussi grâce au nouveau système de départ, un point fondamental pour nous. À Losail nous avons pu suivre certains pilotes Honda et Ducati, et la différence de 2019 n’existe plus. »

Le patron de l’équipe officielle Yamaha rejoint donc l’avis de Maverick Viñales. « J’ai essayé de m’accrocher aux Ducati et Honda pendant la pré-saison et elles ne nous mettent plus autant », a expliqué l’Espagnol au sujet de la pré-saison. Des progrès qui mettent le pilote dans bon état d’esprit, estime Massimo Meregalli : « Il est très serein et motivé, tranquille et confiant. Il travaille très bien, il est beaucoup plus tranquille qu’avec. L’équipe construite autour de lui donne de bons résultats ; il a confiance en lui et dans le package. »

Les pilotes de la marque aux diapasons devraient donc mieux s’en sortir en 2020 qu’en 2019. C’est l’une des conditions émises par Valentino Rossi pour poursuivre sa carrière en 2019 : être compétitif, ce qu’il a eu du mal à faire l’an dernier – il a terminé 7e du championnat. Quoi qu’il arrive, 2020 sera sa dernière saison dans le team officiel Yamaha. S’il continue en 2021, ce sera avec les couleurs de l’équipe Petronas.

« Si Valentino va continuer ? J’ai envie de dire que oui, qu’il essaiera à nouveau, pour la passion qu’il a, indique son team-manager. Il décidera après quelques courses. Nous espérons pouvoir reprendre les courses le plus tôt possible. »

Rossi-Lorenzo ? Petronas préférerait des jeunes

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Meregalli (Yamaha) : « La différence de 2019 avec Honda et Ducati n’existe plus » […]