Mir : « Jouer le titre sans gagner sera difficile »



Deuxième à Spielberg il y a une dizaine de jours, Joan Mir a enchaîné avec une quatrième place ce week-end. Un résultat qui le satisfait, à l’issue d’une course au finish haletant. Il est le seul candidat au titre à avoir repris des points à Fabio Quartararo sur les deux Grands Prix disputés en Autriche, mais en a encore 47 à rattraper.

Une fin de course dingue : « C’était une course folle. Je n’avais jamais vécu une course comme celle-ci. La vérité est que pour l’expérience, c’est phénoménal. Je n’avais jamais fait de flag-to-flag donc c’est très positif pour moi. Je suis content de la façon dont nous avons pu gérer le problème. Bien sûr, les choses auraient pu être un peu mieux faites, on en veut toujours un peu plus, mais bon, satisfait de la façon dont tout s’est passé. »

« J’ai pris du plaisir, parce qu’au final ça s’est bien passé pour moi. À la fin quand on est entrés aux stands à 3 tours de l’arrivée, je me disais ‘mais qu’est-ce qu’on fait à 3 tours ?’, et j’ai pensé ‘je vais les suivre et au final, bon, on essaiera de faire un bon résultat’. Si nous avions pris un risque et étions restés en piste, nous aurions pu nous battre pour la victoire, car je pense que Binder n’était plus rapide que nous aujourd’hui, il a juste très bien géré. Et j’ai risqué quand j’ai dû risquer. »

« Je ne savais même pas à quelle position j’avais terminé, j’ai vu l’équipe qui était là sur le mur et ils étaient contents. Il y a eu un moment où je me suis dit ‘si ça se trouve je suis troisième’, et au final non, quatrième. C’est bien comme ça. »

Moins rapide qu’escompté en course : « Je dois dire que mes sensations sur le sec étaient particulièrement étranges, je n’avais jamais eu ce rythme de tout le week-end, j’avais toujours eu un rythme bien meilleur. C’est clair qu’en course tout change, ça glisse plus, mais la piste était la même que lors du dernier Grand Prix, l’adhérence était similaire. Et au warm-up, avec un réservoir plein et un pneu d’une vingtaine de tours, on pouvait pratiquement faire le même rythme qu’en course. Donc il s’est passé quelque chose d’étrange. Et j’espère que cette situation pourra être améliorée.

Un résultat correct sur un circuit difficile pour Suzuki : « Bien sûr que nous pouvions viser plus, mais je pense que nous avons sauvé les meubles. Ce circuit est un circuit sur lequel je suis bon, mais ce n’est pas un circuit favorable à Suzuki. Nous avons encore un long chemin à parcourir pour arriver à un bon niveau sur cette piste. Je pense que des circuits plus favorables arrivent pour notre moto. »

« Oui, nous étions parmi les rivaux à battre sur cette course, mais bon, c’était un peu plus compliqué. Nous ne pouvons pas nous endormir. Le championnat est le plus important, il faut chaque fois y jeter un oeil, mais surtout exploiter tout ce que nous avons pour être le plus proches possibles à la fin de l’année. »

Gagner en 2021 : « Je veux penser que oui, cette moto a gagné quelques courses chaque année. Espérons que surviennent des circonstances favorables pour nous et que nous puissions gagner, ce qui, je pense, est la clé. Au final tu oublies de gérer, tu oublies les points, tu te concentres sur la victoire et c’est tout. Bien sûr, tout le monde a beaucoup amélioré son niveau et comme notre moto est toujours la même que l’an dernier, avec deux petites choses en plus, c’est difficile. Mais je vais essayer. »

Les deuxième, troisième et quatrième du championnat n’ont toujours pas gagné : « Je serais très surpris s’il je me battais pour le championnat à la fin de l’année, sans deux victoires. Bien sûr que gagner est nécessaire et je pense que c’est pareil pour Pecco, pour Zarco. Cela semble incroyable, mais nous n’avons toujours pas gagné de course cette année. Nous sommes constants, oui, nous avons des podiums, mais il en faut plus. »

Autriche, Martin (3e) : « On aurait dit Mario Kart ! »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Mir : « Jouer le titre sans gagner sera difficile » […]