Mir veut revenir en grâce à Jerez



Joan Mir veut se racheter après sa déconvenue du Grand Prix des Amériques. Ayant volé le départ, pénalisé, il a fini 17e alors que son coéquipier Alex Rins était la vedette du jour. À Jerez, il aura tout le loisir de revenir en grâce devant ses fans espagnols. 

« Je veux châsser de mes souvenirs ma bévue d’Austin. Cette erreur m’a valu une pénalité, et c’est bien dommage car j’avais un rythme élevé », réaffirme le rookie espagnol. Qui arrive « confiant » à Jerez car persuadé d’avoir « bien progressé. Nous avons prouvé que notre niveau de performance est comparable à celui des meilleures équipes et motos, ce qui me motive encore plus. Nous avons un bon potentiel et nos performances sont constantes, nous pouvons donc élever le niveau ».

Arrivé 8e au Qatar, Mir avait impressionné mais n’a pas pu donner suite à ce bon résultat. Ce Grand Prix d’Espagne sera l’occasion de repartir vers l’avant. Ce sera également son premier à domicile en catégorie MotoGP.

Son chef d’équipe, Frankie Carchedi, évoque lui la spécificité technique du tracé de Jerez. « Si vous avez des problèmes avec votre moto, Jerez les mettra en avant ! C’est une piste très importante pour cette raison, car c’est un bon moyen de vérifier la qualité des réglages. En règle générale, si votre machine fonctionne bien à Jerez, vous êtes armés pour passer une bonne année. C’est une piste très fluide avec beaucoup de virages rapides, ce qui est généralement positif pour notre moto. Mais le freinage y est aussi très difficile, ce qui rend la performance encore plus compliquée. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de