Misano 2, Viñales : « Beaucoup doutaient de moi, j’ai le mental d’un vainqueur »



Vainqueur d’un Grand Prix d’Émilie-Romagne où il a été solide du début à la fin, Maverick Viñales a fait taire les critiques et savoure son premier triomphe de la saison 2020.

Il n’avait plus gagné depuis Sepang 2019, il y a plus de dix mois. Il était monté sur deux podiums en 2020, mais toujours en étant dominé par Fabio Quartararo (Jerez 1 & 2). Il avait plus récemment décroché 2 poles, sans parvenir à concrétiser en course (10e à Spielberg 2 & 6e à Misano 1). Il était pointé du doigt comme étant excellent aux essais, mais incapable de gérer la pression du dimanche. Il disait qu’avant qu’on lui parle de jouer le titre, il lui fallait résoudre les problèmes rencontrés sur la moto.

Au pied du mur, Maverick Viñales avait beaucoup de rebondir et faire taire les médisants. Auteur d’une nouvelle pole position record lors de la Q2 Grand Prix d’Émilie-Romagne, il savait que le plus dur restait à faire : occuper la même place 24 heures plus tard, au franchissement de la ligne d’arrivée.

Débordé par Jack Miller au départ, le pilote Yamaha a immédiatement répliqué dans le troisième virage pour reprendre la tête. « Je voulais passer à tout prix », commentera-t-il quelques dizaines de minutes plus tard au micro de la télévision espagnole DAZN. Cette fois, pas question de manquer son entame de course.

Parti en tête, Maverick Viñales s’est fait reprendre par Francesco Bagnaia, qui l’a doublé au 6e tour. L’Italien a progressivement creusé l’écart, mettant 1,5 seconde de distance à l’Espagnol peu après la mi-course. Mais la tendance s’est ensuite inversée, et Maverick Viñales a commencé à reprendre du temps : de 1,466 seconde au 17e tour, la différence est passée à 1,133 seconde au 20e. C’est à ce moment que ‘Pecco’ a chuté, offrant la victoire sur un plateau à son adversaire.

« J’ai essayé de mettre la pression à Pecco, il s’en allait dans le secteur 3 et dans la ligne droite et je n’arrivais pas à refaire ce retard. Je pensais à freiner au bon moment pour lui reprendre dixièmes, il me restait 7 tours pour reprendre une seconde, mais ça n’aurait pas été facile. Bagnaia était très fort, il faisait un secteur 3 magnifique. »

Seul en tête, Maverick Viñales n’a pas fait d’erreur et s’est imposé pour la 24e fois de sa carrière, la 8e en MotoGP. Un succès qui, pour les raisons citées plus haut, a une saveur particulière.

« Je sais que beaucoup de gens doutaient de moi. Ils pensaient que c’était un problème de mental, mais mon mental est toujours tourné vers l’objectif de gagner. J’ai la mentalité d’un vainqueur, mais je n’avais pas assez confiance avec la moto. »

« Ma mentalité a été la même que le week-end dernier. Je n’ai rien changé, j’ai simplement fait un bon départ et maintenu un bon rythme. Nous avons fait un très bon travail ce week-end, je crois que ce fut l’un de mes meilleurs week-ends. Je suis très heureux et je veux remercier l’équipe pour ce travail magnifique. »

Le pilote Yamaha se rendra au Grand Prix de Catalogne, le week-end prochain, avec « une nouvelle manière de travailler » qui « a bien marché » et sera reconduite. « Il y a des choses à améliorer sur la moto mais je suis très content d’avoir pu être à 100 % sur tous les tours. (…) J’ai beaucoup souffert pendant tout le week-end, mais nous avons trouvé un réglage que j’aimais pour le début de course et qui a fonctionné. »

Les 25 points marqués le replacent au troisième rang du championnat, à égalité avec Fabio Quartararo et à seulement 1 petite unité d’Andrea Dovizioso. « Je ne pense pas au championnat, assure-t-il. Mon état d’esprit continue à être le même : tirer le maximum de chaque course, et surtout montrer notre potentiel. »

Championnat MotoGP après Misano 2 : 1. Dovizioso 84 pts, 2. Quartararo 83 (-1), 3. Viñales 83 (-1), 4. Mir 80 (-4), 5. Morbidelli 64 (-20), 6. Miller 64 (-20), 7. Nakagami 63 (-21), 8. Oliveira 59 (-25), 9. Rossi 58 (-26), 10. P. Espargaro 57 (-27)… Classement complet

Misano 2, MotoGP : Viñales retrouve le sommet, Quartararo pénalisé

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Misano 2, Viñales : « Beaucoup doutaient de moi, j’ai le mental d’un vainqueur » […]