Misano, Espargaro (Q2) : « C’est comme une victoire »



Pol Espargaro s’était montré rapide tout le week-end, mais l’attendait-on à un tel niveau ? L’Espagnol s’est qualifié 2e du Grand Prix de Saint-Marin, une première au guidon de la KTM. Il savoure.

« Pour nous c’est une victoire, ou plus, n’hésite-t-il pas à dire. Être là après seulement deux ans et demi, dans des conditions normales pour tout le monde, c’est incroyable. Je m’efforce, je travaille énormément. Une journée comme celle aujourd’hui compense la souffrance de deux ans et demi que j’avais sur les épaules. »

Comment il l’a vécu : « J’ai franchi la ligne et je me suis dis : ‘Le chrono est très rapide, mais ces gars-là vont aussi très vite’. Sur l’écran où j’ai commencé à regarder à partir du 3e et je ne me suis pas vu. Puis je me suis vu 1er et j’ai halluciné. J’étais devant Quartararo, je voyais des pilotes qui n’allaient pas améliorer, et il restait Maverick. J’étais heureux, je me suis dis : ‘Je vais être 2e ou 3e, que demander de plus’. Pour nous, la pole, être 2e ou 3e, c’est pareil. Être en première ligne, c’est quelque chose. Je ne peux pas l’expliquer. »

Comment il a fait : « Je ne sais pas. Si on recommence, je n’y arriverais probablement pas. Beaucoup de choses se sont imbriquées. Ici la moto fonctionne très bien, nous avons progressé sur les freinages. Je peux freiner très tard, même plus que la Honda quand nous étions derrière Marc. Nous perdons sur certains points, mais je peux le compenser avec ces freinages. En plus, en Q2 nous avons progressé dans la courbe 11, où nous perdions le plus de temps. »

L’objectif en course : « En étant réalistes, nous avons compté à partir de la 6e place. Ce sera très difficile de résister aux pilotes de devant. Peut-être pourrons-nous le faire pendant les 7-8 premiers tours. Ce serait très bien car cela pourrait me permettre de m’échapper des autres. Il y a un groupe, avec Morbidelli et Dovizioso, dont je ne pense pas être plus rapide. Et certains pilotes officiels vont franchir un cap. »

Aller de l’avant : « Nous obtenons de très bons résultats cette année, bien meilleurs que ceux que j’aurais imaginé au début de la saison.  Je me dis toujours : j’ai 28 ans, Dovizioso 34, Rossi l’àge qu’il a. Combien de temps pourrais-je rester ici à mon meilleur niveau ? Et si nous revenons à gagner, quand ? Tout paraît toujours impossible. Mais avec des jours comme aujourd’hui, tu te rends compte qu’il n’y a aucun dieu ici, que ce sont des pilotes très bons avec des motos très bonnes, mais que si nous sommes dans notre jour, nous pouvons être là. Il faut y croire encore plus. Si nous y croyons, nous arriveorns à aller de l’avant. »

La grille complète en cliquant ci-dessous :

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

Invitаtion au Sеx Сlub > http://www.kisstok.com

Dude

Eh oui, entre les mains d’un bon pilote elle va vite la Katoche! Qu’est-ce que ce serait s’ils avaient engagé un pilote de pointe…