Misano : Le classement qui aurait tout changé



Course au titre toujours ouverte, Ducati largement en tête des championnats teams et constructeurs : que se serait-il passé si Francesco Bagnaia n’avait pas chuté au Grand Prix d’Émilie-Romagne ? GP-Inside a tout calculé. Voici les classements qui auraient été en vigueur, et les éléments les plus importants qui auraient changé par rapport à la situation réelle.

FICTIF MotoGP – Championnat Pilotes après le GP d’Émilie-Romagne (16/18) si Francesco Bagnaia n’était pas tombé :

Vainqueur à Misano, Francesco Bagnaia serait revenu à 38 points de Fabio Quartararo. La course au titre serait encore ouverte, puisqu’il en reste 50 à prendre à Portimao et Valence. Sa médaille d’argent serait également mathématiquement assurée face à Joan Mir. Derrière, Marc Marquez serait toujours sixième, mais son retard sur la quatrième place de Johann Zarco ne serait pas de 10 points, sinon de 14.

(FICTIF)
1. Fabio Quartararo – 265
2. Francesco Bagnaia – 227 (-38)
3. Joan Mir – 175 (-90)
4. Johann Zarco – 151 (-114)
5. Jack Miller – 149 (-116)
6. Marc Marquez – 137 (-128)
7. Brad Binder – 135 (-130)
8. Aleix Espargaro – 112 (-153)
9. Maverick Viñales – 105 (-160)
10. Miguel Oliveira – 92 (-173)
11. Alex Rins – 90 (-175)
12. Pol Espargaro – 86 (-179)
13. Enea Bastianini – 84 (-181)
14. Jorge Martin – 82 (-183)
15. Takaaki Nakagami – 69 (-196)
16. Alex Marquez – 54 (-211)
17. Franco Morbidelli – 41 (-224)
18. Iker Lecuona – 38 (-227)
19. Danilo Petrucci – 37 (-228)
20. Luca Marini – 36 (-229)
21. Valentino Rossi – 34 (-231)
22. Stefan Bradl – 13 (-252)
23. Michele Pirro – 11 (-254)
24. Dani Pedrosa – 6 (-259)
25. Andrea Dovizioso – 5 (-260)
26. Lorenzo Savadori – 4 (-261)
27. Tito Rabat – 1 (-264)

FICTIF MotoGP – Championnat Teams après le GP d’Émilie-Romagne (16/18) si Francesco Bagnaia n’était pas tombé :

En s’imposant pour la cinquième fois de l’année, le Ducati Lenovo Team serait aux commandes du classement par équipes avec 15 points d’avance sur Monster Energy Yamaha. Au lieu de cela, les Rouges sont aujourd’hui au deuxième rang avec 13 marques de retard sur les Bleus. Le Repsol Honda Team ne serait pas non plus quatrième, mais cinquième derrière Pramac Racing.

(FICTIF)
1. Ducati Lenovo Team – 376 pts
2. Monster Energy Yamaha MotoGP – 361 (-15)
3. Team SUZUKI ECSTAR – 265 (-111)
4. Pramac Racing – 237 (-139)
5. Repsol Honda Team – 230 (-146)
6. Red Bull KTM Factory Racing – 227 (-149)
7. Aprilia Racing Team Gresini – 126 (-250)
8. LCR Honda – 124 (-252)
9. Esponsorama Racing – 120 (-256)
10. Petronas Yamaha SRT – 79 (-297)
11. Tech3 KTM Factory Racing – 75 (-301)

FICTIF MotoGP – Championnat Constructeurs après le GP d’Émilie-Romagne (16/18) si Francesco Bagnaia n’était pas tombé :

Les six positions du classement seraient restées les mêmes, mais avec des écarts différents. Ducati compterait 23 points d’avance sur Yamaha au lieu de 12, verrouillant donc quasiment la couronne mondiale. Troisième mais menacé par Honda, Suzuki disposerait de 13 points de plus que la marque rivale, au lieu des 9 d’aujourd’hui.

(FICTIF)
1. Ducati – 316 pts
2. Yamaha – 293 (-23)
3. Suzuki – 206 (-110)
4. Honda – 193 (-123)
5. KTM – 189 (-127)
6. Aprilia – 113 (-203)

Misano, Championnat : Quartararo champion, Zarco remonte, Marquez aussi

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jerome BRACCINI
1 mois il y a

Et si mma tante en avait, il l’appellerait mon oncle ! (fictif)

9 heures il y a

sex porn xxx games https://cybersexgames.net/