Misano : Le week-end agité de Barry Baltus



Des qualifs décevantes, un départ en course très prometteur, Barry Baltus a soufflé le chaud et le froid ce week-end à Misano. Mais il a une nouvelle fois démontré sa force de caractère. Le travail commence à payer. Et ça se voit.

On y a cru. Après une FP2 de référence (dans laquelle il aura chuté, sans conséquence), Barry Baltus n’est pas passé loin de passer directement en Q2, sans toutefois y parvenir. La suite : trop de pression peut-être. Il faut dire que la semaine n’a pas été de tout repos… mentalement parlant.

Et soudainement… de la pression !

Alors que Barry Baltus avait signé un contrat de deux ans avec le team Pruestel GP, ce dernier a annoncé que la collaboration se terminerait à la fin de la saison. La raison : la crise du Covid-19 et des problèmes financiers. En attendant, ce qui devait être une saison d’apprentissage sans pression devient une saison où il faut absolument se montrer pour espérer retrouver un guidon.

Pas évident à gérer quand on est le plus jeune pilote du plateau et pourtant. Après une Q1 décevante (une 29e position sur la grille), Barry Baltus s’est rebiffé ! Un départ canon et un excellent rythme qui lui permet rapidement d’être aux portes des points. Et Baltus y sera dans les points, provisoirement… Alors qu’il était en lutte pour entrer (et rester) dans le top-15, la direction de course lui a infligé un long tour de pénalité pour avoir dépassé les limites de la piste à plusieurs reprises. « Je ne sais pas s’il a vu le message sur son tableau de bord », commentait Didier de Radiguès sur la RTBF.

Barry Baltus terminera finalement 17e sans avoir purgé sa pénalité en course. Résultat logique : il est pénalisé à l’arrivée. 20 secondes lui sont ajoutées. Il termine donc ce GP de Misano à la 24e position.

« Ce que je vais dire à Barry ? Qu’il doit se reposer. On va analyser ça à froid mais il y a eu du bon dans sa prestation. Barry a aligné des chronos très intéressants. Il est en progression mais il reste du travail », nous expliquait Didier de Radiguès.

L’avantage, c’est que Barry Baltus retrouvera le tracé de Misano dès le week-end prochain. Pour, qui sait, décrocher ses premiers points.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Misano : Le week-end agité de Barry Baltus […]

[…] Misano : Le week-end agité de Barry Baltus […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store