Misano : Marquez gagne, Fabio titré, Rossi top-10…



Nouvelle victoire de Marc Marquez, doublé Honda, Fabio Quartararo champion du monde, Johann Zarco dans le top-5, Valentino Rossi fait ses adieux avec honneur : les résultats du Grand Prix MotoGP d’Émilie-Romagne. 

– Marc Marquez dans le sens des aiguilles d’une montre. Vainqueur au Sachsenring puis à Austin, deux pistes aux tracés antihoraires, Marc Marquez avait besoin de confirmer ce retour aux avant-postes devant par un succès sur un circuit qui tourne dans le sens des aiguilles d’une montre. Cela n’était plus arrivé depuis Motegi 2019, deux ans plus tôt. La chute de Francesco Bagnaia, à 5 tours de l’arrivée, lui a offert ce succès sur un plateau, après une course où il lui a mis la pression durant un bon moment.

– Pol Espargaro, première. La première campagne de Pol Espargaro au HRC est l’une des plus délicates de sa carrière, mais elle vient de prendre un autre tournant. L’Espagnol, dont le meilleur résultat était une cinquième place à Silverstone, a réalisé une course solide à Misano. Troisième de bout en bout, il termine finalement second après la chute de Francesco Bagnaia. Son premier podium en tant que pilote Honda.

– Enea Bastianini confirme. Un mois après avoir déjà terminé troisième à Misano, Enea Bastianini a récidivé, à l’issue d’une nouvelle remontada (parti 16e) et d’un dépassement osé sur Fabio Quartararo dans le dernier tour.

– Fabio Quartararo champion. Mis en difficulté par les conditions météo, vendredi et samedi, Fabio Quartararo a profité d’un dimanche ensoleillé pour se refaire (qualifié 15e, arrivé 4e). Un dimanche rendu historique par l’obtention de son premier titre de champion du monde, et le premier de l’histoire de la moto française en MotoGP. Géant.

– Johann Zarco de retour. La série de résultats mitigés et contre-performances de Johann Zarco prend fin. En retrait dans les premiers kilomètres, le tricolore a finalement trouvé sa voie sur la piste de Misano, au fur et à mesure que les pneus s’usaient et les réservoirs se vidaient. Cinquième, il signe son premier top-5 depuis Assen, quatre mois plus tôt.

– Deux Aprilia dans le top-10. Aleix Espargaro septième après une fin de course difficile, Maverick Viñales remonté huitième dans les derniers tours : l’Aprilia Racing Team Gresini place deux RS-GP dans le top-10. Ça ne vaut pas le podium de Silverstone, mais c’est un grand résultat pour l’équipe italienne, à l’aube d’une saison 2022 qu’on annonce prometteuse.

– Rossi, les adieux et les honneurs. Valentino Rossi disputait son dernier Grand Prix à domicile, et il se termine à une honorable dixième place, un mois après avoir fini 17e sur la même piste. Son troisième top-10 de l’année, et des célébrations aussi belles qu’émouvantes à l’arrivée.

Misano (GP d’Emilie-Romagne) – Course MotoGP :

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Guiton
1 mois il y a

Les résultats de beaucoup de pilotes sont totalement bidons vu le nombre d’arrivants et des nombreuses chutes aux avants-postes… Marquez gagne 2 places, Fabio 3, Rossi 8. Même Nakagami est reparti pour marquer un petit point après sa chute.
Bien sûr c’est la course mais ça ne reflète pas du tout le niveau de chacun.

Vale
1 mois il y a
Répondre à  Guiton

Lol c’est quoi ce post !!! C’est des sports mécanique avec tout les aléas qui vont avec 😂
Change de sport regarde le foot 👍🤔

Guiton
1 mois il y a
Répondre à  Vale

Bien sûr c’est la course mais ça ne reflète pas du tout le niveau de chacun.
Apparemment la lecture c’est pas ton truc.