Misano, Marquez : « On est en train de revenir »



Le Grand Prix d’Émilie-Romagne a marqué la troisième victoire de Marc Marquez cette saison, mais la première sur un circuit qui ne fait pas partie de ses préférés. Un pas de plus dans son processus de retour au sommet.

Pourquoi cette victoire est spéciale : « Cette victoire est différente, elle est importante pour avoir de la sérénité cet hiver. Plus que les autres du Sachsenring et d’Austin, où je savais que c’étaient des circuits favorables à mon style de pilotage ; à Misano, non. Je voulais essayer de faire un podium sur un circuit qui tourne à droite. C’était soit Misano soit Portimao, il n’y en aura pas d’autres. Nous avons réussi. »

« Je ne m’attendais pas à gagner. Tout s’est d’ailleurs bien aligné avec les chutes des deux pilotes Ducati, mais ils chutent parce que quelqu’un leur met la pression, comme j’ai aussi chuté par le passé. La course a été très rapide. Quand j’ai vu les chronos, j’ai dit ‘qu’est-ce qu’il se passe ?’, je ne comprenais rien mais ils s’enchaînaient. Au moment où Pecco poussait plus et que je souffrais un peu plus, j’ai renoncé dans ce tour car il allait très vite. Et il a chuté.

Toujours pas à 100 %, mais… : « Je suis à la fois tranquille et pas tranquille, car je ne pilote pas comme je le voudrais. Et l’objectif de cette saison est de piloter comme je le veux à la fin. Je ne peux pas encore le faire à chaque tour. Mais là, je peux au moins le faire sur une partie de la course, et c’est un pas en avant. C’est ce que je retiens du week-end. »

Le sens du geste avec le biceps droit : « (Pour signifier) que nous sommes en train de revenir. C’était plus pour l’équipe, ils me disent tout le temps ‘Tranquille, tu as un bras et demi’, et je leur dis ‘Non, j’en ai deux et je suis là pour rouler, pas pour trouver des excuses’. J’aime chaque fois moins parler du bras. Il est comme il est, mais la progression est bonne. »

Honneur au champion : « Nous avons gagné mais ce n’est pas notre jour, c’est celui de Fabio Quartararo. Il mérite d’être champion. Pecco Bagnaia a été très rapide, mais gagne le plus rapide et le plus régulier. Fabio a été le plus complet cette année. Je m’entends très bien avec lui. Il faut féliciter le champion. On essaiera de lui rendre la vie dure l’an prochain. Qu’il profite de ce premier titre. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Misano, Marquez : « On est en train de revenir » […]

12 heures il y a

young sex games https://cybersexgames.net/