Misano, Mir : « Pardon Danilo »



Joan Mir a chuté et provoqué l’abandon de Danilo Petrucci au Grand Prix d’Émilie-Romagne. Le pilote Suzuki assume son erreur, et a peut-être perdu ses dernières chances de finir deuxième cette saison.

Lointain 18e sur la grille à Misano, Joan Mir avait pour plan d’effectuer une nouvelle remontada. Celle-ci n’a duré que deux tours ; le troisième a été fatal au champion du monde sortant, tombé alors qu’il s’attaquait à Danilo Petrucci. Le malheureux italien n’a rien pu faire pour éviter le contact, et ils ont tous deux fini au tapis.

Quelques secondes après, les deux hommes se sont pris dans les bras et nous ont offert l’une des plus belles images de la saison. Fautif, Joan Mir s’excuse auprès du pilote KTM, et dit vouloir travailler sur sa qualification pour ne pas avoir à être ainsi coincé dans le peloton à l’avenir.

« Dans les premiers tours, la température était un peu plus élevée sur le flanc gauche du pneu. J’ai perdu l’avant en changeant de direction. Ce n’était une action ni folle, ni précipitée. Danilo n’était pas énervé contre moi et je veux lui dire pardon car c’est une chose que je ne veux pas faire. Ce sont des choses qui arrivent quand tu commences 18e, avec beaucoup de confusion et de pilotes devant. »

« Je me suis retrouvé à l’arrière du peloton et j’ai eu quelques contacts, poursuit-il. Je veux demander pardon à Danilo. Ce n’était pas un dépassement anormal, mais j’aurais pu le doubler deux virages plus loin. J’ai vu un trou et ce fut mon erreur. (…) Je veux demander pardon à Suzuki. Je me suis trompé, ce fut mon erreur, mais nous devons comprendre pourquoi nous partions 18e. »

Toujours troisième du championnat, Joan Mir ne profite pas de la chute de Francesco Bagnaia pour remonter sur la deuxième place. La médaille d’argent reste à 27 points, alors que 50 sont encore à prendre.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Misano, Mir : « Pardon Danilo » […]