Misano, MotoGP : Bagnaia résiste à Quartararo !



Un Italien qui gagne en Italie sur une moto italienne : « l’apothéose » dont parlait Valentino Rossi, samedi, s’est produite avec son poulain Francesco Bagnaia. Le pilote Ducati a remporté le Grand Prix de Saint-Marin en résistant au retour de Fabio Quartararo, qui termine dans sa roue. Troisième, le rookie Enea Bastianini décroche son premier podium en MotoGP.

Francesco Bagnaia en tête, un pilote Yamaha à sa poursuite : c’était le scénario du Grand Prix d’Émilie-Romagne 2020, disputé un an plus tôt à Misano. Ce fut aussi celui de l’épreuve de Saint-Marin 2021, ce dimanche. Sauf que cette fois, le chasseur ne s’appelait pas Maverick Viñales mais Fabio Quartararo. Et que, détail très important, cette fois, l’Italien n’a pas craqué sous la pression et chuté à sept tours de l’arrivée.

Auteur d’un départ canon, « Pecco » s’est envolé dès les premiers kilomètres, finissant le premier tour avec plus d’une seconde d’avance sur son coéquipier, Jack Miller. Chahuté par Jorge Martin – qui allait finir par tomber –, Fabio Quartararo a mis du temps à se mettre dans le rythme. Assez pour que le leader n’ouvre un gap de plus de 3 secondes.

Il a fallu attendre le 14e des 27 tours pour voir le Français s’emparer de la deuxième place de Jack Miller, mais avec un écart à combler de 2,7 secondes par rapport à Francesco Bagnaia. Le duel des chronos a tourné à l’avantage d’El Diablo, qui roulait en moyenne 2 dixièmes au tour plus vite. Lentement mais sûrement, Fabio Quartararo est revenu dans les échappements de la Ducati. Jusqu’à être pratiquement en mesure de passer dans le dernier tour.

Solide, Pecco n’a commis aucune erreur malgré la pression, et tiré profit de la puissance de sa machine dans les (relativement courtes) lignes droites du circuit. Il l’emporte pour 364 millièmes, décrochant un deuxième succès de prestige en MotoGP, une semaine après celui d’Aragon. La revanche sur le Grand Prix d’Émilie-Romagne 2020 est prise.

Quatre secondes derrière, le podium est complété par un surprenant Enea Bastianini. Le champion du monde Moto2 sortant était littéralement en feu. Aleix Espargaro, Alex Rins, Marc Marquez (…) ne lui ont pas résisté. Au guidon de sa Ducati GP19, il a gagné pas moins de neuf places par rapport à sa position sur la grille. Et s’offre, à domicile, son tout premier podium en catégorie reine.

Revenu sur Jack Miller dans les derniers tours, Marc Marquez s’est payé l’Australien pour le gain de la quatrième place. Initialement cinquième, Joan Mir a dû rendre une position sur tapis vert pour être sorti des limites de la piste dans le dernier tour. Un résultat qui le laissera insatisfait, mais restera meilleur que celui de son partenaire de box Alex Rins, tombé.

Pas au mieux avec l’Aprilia RS-GP, Aleix Espargaro finit huitième derrière son frère Pol, et juste devant Brad Binder. Le Sud-Africain est le seul pilote KTM du jour dans les points. Son nouveau coéquipier Maverick Viñales fini treizième et score ses premiers points avec sa nouvelle marque. Il échoue à 2 dixièmes de Johann Zarco, douzième d’une course qui s’est avérée plus difficile que prévu pour le Français.

Parti vingt-troisième, le héros local Valentino Rossi est remonté jusqu’à la dix-septième place, devançant son poulain Franco Morbidelli et son demi-frère Luca Marini. Ces trois hommes auront l’occasion de se rattraper à la course de Misano 2, le week-end du 24 octobre. Mais avant ça, place à Austin du 1er au 3 octobre.

Fabio Quartararo arrivera aux États-Unis avec 48 points d’avance sur son dauphin, Francesco Bagnaia. Le Français ne fait pas une mauvaise opération, car son avance reste conséquente par rapport aux unités qui restent à marquer (100). La lutte pour le titre ne concerne plus que les deux hommes : repoussé à 67 points, Joan Mir va, sauf surprise, devoir se contenter de la médaille de bronze.

Misano (GP de Saint-Marin) – Course MotoGP :

Championnat MotoGP actuel : 1. Fabio Quartararo 234 pts, 2. Francesco Bagnaia 186 (-48), 3. Joan Mir 167 (-67), 4. Johann Zarco 141 (-93), 5. Jack Miller 140 (-94)… Classement complet

✪ Ce travail vous a plu ? GP-Inside survivra grâce à ses abonnés ! Soutenez-nous pour seulement 2€/mois, accédez à tous les avantages (intégralité du contenu, concours-cadeaux…), renforcez l’indépendance de notre petite équipe (100 & sans pub en Premium) et participez au succès d’un média moto à votre service. Devenir Premium

Comment Yamaha prépare sa contre-attaque chez les jeunes

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Misano, MotoGP : Bagnaia résiste à Quartararo ! […]