Misano, MotoGP : Magistral Morbidelli !



Magnifique victoire de Franco Morbidelli à Misano, la première de sa carrière en MotoGP après une course où il a été intouchable. Francesco Bagnaia offre un doublé italien à l’Italie. Le triplé aurait pu avoir lieu, mais Joan Mir a vaincu Valentino Rossi dans le dernier tour.

La course :

Surmotivés à domicile, Franco Morbidelli et Valentino Rossi sortent en tête des premiers virages. Le poleman Maverick Viñales se retrouve 3e et se fait rapidement déborder par Jack Miller, comme souvent auteur d’un excellent départ. Fabio Quartararo s’est retrouvé enfermé et occupe la 5e place. Johann Zarco est plus loin, au 10e rang.

La paire italienne Morbidelli-Rossi ouvre un gap d’une demi-seconde sur Jack Miller, qui a lui-même 7-8 dixièmes d’avance sur un autre duo Yamaha, Viñales-Quartararo. Les cinq hommes tendent vers un regroupement général après quelques tours, mais Maverick Viñales a du mal à suivre le rythme des leaders.

Coincé derrière l’Espagnol, Fabio Quartararo trouve finalement l’ouverture au 7e tour. Mais le Français chute quelques virages plus loin dans le virage 4, où il a manqué le point de corde. La 4e place retourne à Maverick Viñales, mais Alex Rins la lui subtilise quasi-immédiatement. Bien revenu après des débuts prudents, Francesco Bagnaia s’attaque aussi au pilote Yamaha. De même que Joan Mir un peu plus loin. En quelques kilomètres, Maverick Viñales passe de 4e à 7e.

La mi-course approche et Franco Morbidelli commence à se défaire de Valentino Rossi : 7 dixièmes, 8 dixièmes, une seconde. Le pilote Petronas est plus rapide que son compatriote, qui perd lui du terrain sur… Alex Rins ! Ce-dernier s’est défait de Jack Miller et figure provisoirement sur le podium.

Rentré aux stands puis reparti, Fabio Quartararo chute à nouveau à 8 tours de l’arrivée. Le Grand Prix de Saint-Marin du Français s’arrête là. Il voit, impuissant, son coéquipier Franco Morbidelli filer vers la victoire.

Rattrapé, Valentino Rossi passe en mode défense et ferme toutes les portes à Alex Rins. Mais derrière l’Espagnol, Francesco Bagnaia s’impatiente et élimine le pilote Suzuki. Il trouve également l’ouverture sur Valentino Rossi à 7 tours de l’arrivée. Voilà le pilote Ducati 2e, un peu plus d’un mois après sa fracture du tibia.

Si le suspense pour la victoire est mort, celui des places sur le podium reste entier. Valentino Rossi ne lâche rien derrière Francesco Bagnaia, et subit une pression intense d’Alex Rins. Ce-dernier ne pourra cependant rien faire contre l’Italien : son coéquipier Joan Mir, revenu comme un boulet de canon, l’attaque et le double à l’entame du dernier tour !

La surprise Joan Mir ne s’arrête pas là, car il fait aussi les freins à Valentino Rossi dans le délicat virage 10. Et ça passe !

Franco Morbidelli franchit l’arrivée en vainqueur impérial pour la première fois en MotoGP. Un triomphe à domicile et un doublé pour l’Italie, avec Francesco Bagnaia qui monte sur son premier podium en catégorie reine. Joan Mir gâche le triplé italien en devançant Valentino Rossi, 4e à 3 dixièmes du jeune espagnol. Alex Rins n’a rien pu faire et termine 5e.

Recordman du tour la veille, Maverick Viñales a été méconnaissable et finit 6e. Andrea Dovizioso (7e) n’était pas dans le coup mais s’empare des commandes du championnat grâce à la chute de Fabio Quartararo, alors que les sept premiers se tiennent désormais en seulement 19 points (!).

Meilleur temps du warm-up, Takaaki Nakagami (8e) sauve l’honneur en mettant une Honda dans le top-10. Même chose pour Pol Espargaro, seul pilote KTM dans les dix premiers à l’arrivée. L’Espagnol a gagné le duel qui l’opposait à Miguel Oliveira (11e) et Brad Binder (12e).

Longtemps dans le top-10, Johann Zarco s’est étonnamment écroulé en fin de course – on attend ses explications pour comprendre – et ne termine que 15e.

Misano – Course MotoGP :

Championnat MotoGP après Misano : 1. Dovizioso 76 (-3), 2. Quartararo 70 pts (-6), 3. Miller 64 pts (-12), 4. Mir 60 (-16), 5. Viñales 58 (-18), 6. Rossi 58 (-18), 7. Morbidelli 57 (-19), 8. Nakagami 53 (-23), 9. Binder 53 pts (-23), 10. Oliveira 48 (-28)…

Misano : Le casque ‘viagra’ de Rossi !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Misano, MotoGP : Magistral Morbidelli ! […]

[…] Misano, MotoGP : Magistral Morbidelli ! […]

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store