Misano, MotoGP (Q2) : Viñales fait sauter le record !



Un Maverick Viñales détonnant a mis tout le monde d’accord en dominant la qualification du Grand Prix de Saint-Marin, avec à la clé le tour le plus rapide de l’histoire du circuit de Misano. Les quatre premiers de la grille sont tous des pilotes Yamaha.

Le poing rageur, Maverick Viñales cèlèbre la pole position record obtenue au Misano World Circuit Marco Simoncelli, sa troisième ici en catégorie MotoGP. Comme en 2017 et 2019, l’Espagnol s’est montré le plus véloce lors de la séance Q2. Mais cette fois, le chrono qui l’accompagne est stratosphérique : 1’31.411. On avait tout simplement jamais roulé aussi vite sur la piste san-marinaise. Le record de Jorge Lorenzo, 1’31.629, est effacé de 218 millièmes.

Dominatrice depuis le début du week-end, la marque Yamaha n’a cessé d’occuper la première place de ces qualifications. Maverick Viñales s’est d’abord mis en jambes en 1’32.130, avant que son coéquipier Valentino Rossi ne soit le premier à passer sous les 1’32 (1’31.877). L’Italien a ensuite été battu par d’un peu moins d’un dixième par Fabio Quartararo (1’31.791), lequel a vu Maverick Viñales faire mieux de 4 millièmes (1’31.787).

Galvanisé à domicile, Franco Morbidelli a bien failli créer la surprise en sortant un 1’31.723 du tonnerre dans son dernier tour rapide. Mais entre-temps, Maverick Viñales était repassé par la voie des stands, pour chausser des pneus neufs et monter sur sa deuxième moto, celle qui lui convient le mieux. Une seule chance, mais la bonne : 1’31.411. Plus de 3 dixièmes plus vite !

Maverick Viñales domine donc les deux pilotes de l’équipe Petronas, Franco Morbidelli et Fabio Quartararo, qui compléteront la première ligne. Valentino Rossi (4e) égale sa meilleure qualification de l’année et conclut le premier top-4 100 % Yamaha de l’histoire des qualifications MotoGP.

Le premier pilote non-Yamaha, Jack Miller, se voit ainsi repoussé au 5e rang à 641 millièmes de la pole, et 261 millièmes de la première ligne. L’Australien est suivi comme son ombre par son coéquipier Francesco Bagnaia (6e), seulement 2 millièmes plus lent et qui réussit un beau retour un mois après sa fracture du tibia.

Un tir groupé Pramac Racing qui devance un tir groupé Team Suzuki Ecstar, avec les Espagnols Alex Rins et Joan Mir 7e et 8e. Dauphin de Fabio Quartararo au championnat, Andrea Dovizioso ne se qualifie que 9e et devra enclencher sa traditionnelle machine à faire des remontées en course. Johann Zarco, 10e, n’est pas parvenu à rouler en 1’31 et ouvrira la quatrième ligne. Déception chez KTM avec Pol Espargaro tombé et 11e, et Miguel Oliveira 12e après avoir passé la moitié de la séance dans le box.

Côté Q1, Aleix Espargaro a été le premier non-qualifié et s’élancera 13e, devant Takaaki Nakagami qui fait office de meilleur pilote Honda. Brad Binder (16e) n’est pas dans le coup, pas plus qu’Iker Lecuona (18e) qui s’est manqué. Le rookie Alex Marquez est un difficile et décevant dernier.

Misano – MotoGP (Q2) :

Misano – Grille de départ MotoGP :
1. Maverick Viñales
2. Franco Morbidelli
3. Fabio Quartararo
4. Valentino Rossi
5. Jack Miller
6. Francesco Bagnaia
7. Alex Rins
8. Joan Mir
9. Andrea Dovizioso
10. Johann Zarco
11. Pol Espargaro
12. Miguel Oliveira
— (Q1 MotoGP)
13. Aleix Espargaro
14. Takaaki Nakagami
15. Danilo Petrucci
16. Brad Binder
17. Tito Rabat
18. Iker Lecuoma
19. Stefan Bradl
20. Bradley Smith
21. Alex Marquez

Championnat MotoGP après le GP de Styrie : 1. Quartararo 70 pts, 2. Dovizioso 67 (-3), 3. Miller 56 pts (-14), 4. Binder 49 pts (-21), 5. Viñales 48 (-22), 6. Nakagami 46 (-24), 7. Rossi 45 (-25), 8. Mir 44 (-26), 9. Oliveira 43 (-27), 10. Espargaro 35 (-35)… Classement complet ici

Un système de communication radio testé par Bradl

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] : samedi, Maverick Viñales décrochait en 1’31.411 une pole record sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli, avec le chrono le plus rapide de l’histoire de […]