Misano, Quartararo (abandon) : « J’ai voulu revenir trop vite »



Tombé alors qu’il venait de passer 4e du Grand Prix de Saint-Marin, Fabio Quartararo l’assume : il en a trop voulu trop vite, et a commis une erreur. «  J’ai appris de toutes mes erreurs l’an dernier, et je vais apprendre de celle de ce dimanche. »

Trop de précipitation : « Je n’ai pas pris un très bon départ, mais il n’était pas non plus si mauvais. Quand j’ai doublé Maverick, je me suis dit que je devais attaquer pour revenir sur Jack, mais j’ai attaqué comme si c’était le dernier tour alors qu’il en restait 19. C’est une erreur de ma part. »

« Je pense que je me suis emballé derrière Maverick. J’étais facile, je me disais que je pouvais rouler une demi-seconde plus vite et c’était frustrant, parce que je n’arrivais pas à le doubler. Dès que je l’ai doublé, je me suis dit que je pouvais aller plus vite. En restant derrière Maverick le pneu avant avait surchauffé. J’ai fait une petite erreur, au virage 3 j’ai un peu glissé et je n’ai pas freiné comme je le fais d’habitude, je suis sorti large. C’est frustrant car nous avions le rythme pour jouer la victoire. »

La deuxième chute : « J’ai senti quelque chose d’étrange sur le moteur et nous voulions vérifier, donc je me suis arrêté et nous avons voulu faire un tour pour vérifier que tout allait bien. Au virage 6, j’étais lent et je voulais juste prendre le virage, mais j’ai brutalement perdu l’avant. C’est très bizarre. Je n’ai pas vraiment d’explication. »

Apprendre de cette erreur : « J’ai appris de toutes mes erreurs l’an dernier, et je vais apprendre de celle de ce dimanche. Je vais revoir les images. C’est dur de regarder une course dans laquelle on chute, mais il est important de comprendre pourquoi j’ai fait cette erreur. »

« C’est une saison étrange. On peut avoir la vitesse, mais l’expérience, ça ne s’achète pas. Il faut faire des erreurs. Tout le monde apprend. Je ne dispute que ma deuxième saison et il y a beaucoup de choses que j’ai n’ai pas encore vécues. J’étais derrière, j’étais plus rapide et je voulais revenir, mais j’ai voulu revenir trop vite, je n’ai pas pris mon temps. J’avais peur que Franco et Valentino s’échappent. Je me suis emballé. C’est pour ça que j’ai chuté. Je sais pourquoi j’ai chuté, je comprends mon erreur. Je vais essayer de ne pas le refaire mais c’est une bonne leçon pour moi. C’est dur, mais je suis content que Franco ait gagné sa première course et je tiens à le féliciter. »

Pas de pression : « Beaucoup de gens se disaient que j’étais sous pression parce que je menais le championnat, mais je peux vous assurer que je ne m’en inquiète pas. À Misano je voulais être rapide et j’avais la possibilité de jouer la victoire. C’est ma deuxième saison et je veux remporter le titre, mais je n’ai pas la pression du championnat. On ne peut pas être champion en finissant quatrième ou cinquième. Parfois, quand on veut trop quelque chose, on s’emballe et on part à la faute. Je dois être plus calme dans ce genre de situation. »

« Nous avons des essais mardi et une nouvelle course le week-end prochain. Je suis impatient. Ce sera dur d’attendre les essais vendredi, mais je suis satisfait parce que nous avons une nouvelle course et que je veux être performant. »

« Ce n’est jamais facile. Je ne peux pas dire que je n’ai aucune pression, que je ne suis pas nerveux. Quand je m’entraîne seul, il n’y a pas de stress, pas de pression ; en compétition, si quelqu’un dit qu’il ne ressent pas de stress, c’est qu’il ne se bat pas vraiment. Celui qui dit qu’il ne ressent pas ça est un menteur. »

Championnat MotoGP après Misano : 1. Dovizioso 76 (-3), 2. Quartararo 70 pts (-6), 3. Miller 64 pts (-12), 4. Mir 60 (-16), 5. Viñales 58 (-18), 6. Rossi 58 (-18), 7. Morbidelli 57 (-19), 8. Nakagami 53 (-23), 9. Binder 53 pts (-23), 10. Oliveira 48 (-28)… Classement complet ici

Misano, Championnat : Fabio perd la tête !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Misano, Quartararo (abandon) : « J’ai voulu revenir trop vite » […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store