Misano : Rossi (17e) s’excuse et remercie son public



Hors des points au Grand Prix de Saint-Marin, Valentino Rossi aurait aimé livrer une meilleure prestation pour remercier son public, venu en nombre à Misano ce week-end.

Valentino Rossi espérait mieux qu’une 17e place pour son avant-dernière course devant ses fans, au Misano World Circuit Marco Simoncelli. Qualifié 23e, l’Italien a perdu du temps dans les premiers tours, pendant que les hommes de devant s’en allaient. Il a ensuite fait quelques dépassements, mais ce n’était pas suffisant pour entrer dans les points. Il termine à 3,167 secondes du quinzième, Alex Marquez.

« La chute de la Q1 m’a fait partir 23e, puis au virage 4 il y a eu des contacts, de la confusion, et j’ai fini le premier tour dernier, a-t-il raconté. Cependant, le rythme était décent, donc je suis remonté. J’ai doublé Dovizioso, Oliveira, Morbidelli, Petrucci, tellement qu’à un moment, quand j’ai franchi la ligne, j’aurais aimé lire ‘P3’ pour tous les pilotes doublés, mais je n’étais que 19e », sourit-il. Qu’il soit premier ou dans les derniers, l’Italien garde toujours son sens de l’humour.

« La position sur la grille m’a fait perdre beaucoup de temps, mais c’était quand même bon de voir autant de fans, à qui je dis merci pour leur soutien. Je voulais leur donner une meilleure course, et j’ai tellement forcé que je suis tombé deux fois samedi. Pour les pilotes, rouler devant les fans change la vie. Quand nous roulions sur des circuits vides, je me demandais : ‘pourquoi ?’ »

Bien qu’il soit en bas de classement, Valentino Rossi continue d’attirer les foules. Les 25 000 billets disponibles ce dimanche (nombre limité en raison de la crise sanitaire) ont tous été vendus. Les tribunes étaient quasi-entièrement jaunes, acquises à la cause du héros local. Le nonuple champion du monde reçoit ce soutien avec émotion, et s’excuse auprès du public pour ne plus parvenir à lui offrir ce qu’il mérite.

« C’est beau, ça m’émeut. Le dernier tour a été fantastique. Au cours de ma longue carrière, j’ai reçu un soutien incroyable, c’est émouvant. Ils ne m’ont jamais abandonné, même dans les moments difficiles. Je suis désolé pour le public parce que j’aimerais être plus compétitif. Je donne tout… Je suis désolé. C’est magnifique de tous les voir en jaune. »

Il n’y aura personne au circuit, la semaine prochaine, pour les deux journées de test qui attendent les pilotes MotoGP. Valentino Rossi n’en fera qu’une, « car nous n’avons rien à essayer, a-t-il expliqué. Je vais travailler sur l’équilibre de la moto et les pneumatiques pour préparer Austin. On reviendra ici, mais à une date difficile (le week-end du 24 octobre, NDLR). Fin octobre il peut faire très froid ou pleuvoir, mais ça peut aussi être une belle journée. On devra avoir de la chance. En revanche la prochaine course est à Austin, un circuit que j’aime ».

Il reste au pilote Yamaha quatre courses avant de mettre un terme à sa carrière. Mais la relève italienne est en marche, en partie formée à la VR46 Riders Academy. « En MotoGP, l’Italie est dans une bonne situation, même sans moi, et c’est positif, se réjouit-il. Pecco (Bagnaia) se battra pour le titre l’an prochain, et il le fait même cette année. En 2022 il y aura aussi Morbidelli, avec mon frère Luca (Marini) et Bezzecchi en piste, même si son arrivée dans l’équipe n’est pas encore officielle. Il y a également Bastianini, ce n’est pas notre pilote mais il roule comme un diable, et il a fait le tour le plus rapide à Misano. Il aura un bon futur », prédit-il.

Misano : Le casque de Rossi pour sa fille

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Misano : Rossi (17e) s’excuse et remercie son public […]

[…] Misano : Rossi (17e) s’excuse et remercie son public […]

[…] Misano: Rossi (17th) apologizes and thanks his audience […]

[…] Misano : Rossi (17e) s’excuse et remercie son public […]