MotoE : « Tout ira mieux avec le temps »



La troisième épreuve de la coupe du monde MotoE se déroule ce week-end à Misano. Pour la première fois, deux manches sont au programme.

La compétition étant nouvelle, chaque étape est une occasion d’apprendre et de poursuivre le développement de la série. Il y a encore beaucoup à faire, mais Hervé Poncharal demande un peu de compréhension aux fans : « Nous ne sommes qu’au début de la course électrique. La batterie est relativement grosse et nous ne voulons pas d’une batterie encore plus grosse et plus lourde. Nous devons donc attendre de voir comment la technologie évoluera, et ne pas oublier que dans le contexte de cette catégorie, on n’a pas des ressources financières illimitées. »

Les premiers mois ont été marqués par divers incidents, mais le team-manager de la structure Tech3 réaffirme sa confiance envers le prototype Energica. « Nous avons testé toutes les motos disponibles et la Energica s’est démarquée. C’était de loin la meilleure. C’est la raison pour laquelle je pense que nous avons le bon package, et pour l’instant la moto est assez bonne pour s’amuser en piste. » Comment l’améliorer ? « Selon moi, il s’agit de la capacité de la batterie. Si nous pouvions faire dix tours, ce serait une bonne chose. »

Quant à l’attraction drainée par la catégorie, Hervé Poncharal reconnaît que l’intensité n’est pas au niveau des autres catégories. Et pour cause : « Si demain nous avons Valentino Rossi et Marc Marquez en MotoE… Les fans viennent voir leurs héros. Avec tout le respect que j’ai pour Niki Tuuli et Hector Garzo, ils n’ont pas leur renommée. La MotoE n’est pas là pour concurrencer les catégories MotoGP, Moto2 et Moto3. C’est un monde nouveau , un premier pas. »

Un travail collectif

L’ex-pilote Joan Olive, qui s’occupe désormais de la structure EG 0,0 Marc VDS, valorise l’esprit d’entraide : « Nos équipes travaillent ensemble et apprennent quelque chose tous les jours. Tout le monde est derrière ce championnat. Nous avons beaucoup de réunions à chaque week-end de course, nous discutons de ce que nous pouvons améliorer. Tout ira mieux, nous avons juste besoin de plus temps. »

Pour Aki Ajo aussi, les choses se feront avec du temps et du travail pour tous les pionniers de la MotoE. « Tout le monde apprend, de l’organisation aux équipes en passant par les pilotes. Le concept de Dorna est très bon : il y a un paddock et tout le monde a la même moto. On peut toujours faire mieux, on apprend de tous les incidents et les choses s’améliorent. Nous devons travailler ensemble pour l’avenir. »

MotoE : ‘Mike the Bike’ nouveau leader !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

5
Poster un Commentaire

5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de

Invitаtion à un Seх Сlub Privé -> http://www.clubdesexo.fun

Ваiser unе fillе dans votre villе –> http://www.kisstok.com

[…] MotoE : « Tout ira mieux avec le temps » […]

[…] MotoE : « Tout ira mieux avec le temps » […]

[…] MotoE : « Tout ira mieux avec le temps » […]