MotoGP 21 : Quelles présentations encore à passer ?



KTM vient de lever le voile sur les livrées 2021 de ses deux teams, l’officiel Red Bull et le satellite Tech3. La semaine prochaine, ce sera au tour de Monster Energy Yamaha et de LCR Honda de le faire.

La saison 2021 de MotoGP arrive, mais avant ça, les équipes passent devant les caméras pour les traditionnelles séances de présentations. La structure Esponsorama, composée d’une branche Avintia (Enea Bastianinj) et d’une autre Sky VR46 (Luca Marini), a donné le coup d’envoi le 5 février. L’équipe officielle Ducati y est ensuite passée le 9, avant que KTM (Red Bull et Tech3) ne le fasse à son tour le 12.

Le prochain team sur la liste est celui du Français Fabio Quartararo, Monster Energy Yamaha, qui lèvera le voile sur ses nouvelles couleurs le 15 février à 15h30. Quelques jours plus tard, les projecteurs seront braqués sur LCR Honda et ses deux entités, Castrol (Alex Marquez) le 19 février, puis Idemitsu (Takaaki Nakagami) le lendemain.

Viendra ensuite le moment du Repsol Honda Team la semaine suivante, pour un événement organisé avec Marc Marquez et Pol Espargaro le lundi février. Quant à l’équipe championne du monde, le Team Suzuki Ecstar, elle fera ça début mars en marge du test de pré-saison de Losail.

Trois équipes MotoGP n’ont pour l’instant pas annoncé de date : l’Aprilia Racing Team Gresini, dont le patron Fausto Gresini est hospitalisé depuis fin décembre ; le Petronas Yamaha SRT, qui espérait le faire en février en même temps que les essais hivernaux (depuis annulés) de Sepang ; Pramac Racing, où évoluera le Français Johann Zarco.

MotoGP – Présentations équipes 2021 :
5 février (18h) : Avintia Esponsorama & Sky VR46
9 février (16h) : Ducati Team
12 février : Red Bull KTM Factory Racing & Tech3 KTM Factory Racing
15 février (15h30) : Monster Energy Yamaha
19 février (12h) : LCR Honda Castrol
20 février (10h) : LCR Honda Idemitsu
22 février (12h) : Repsol Honda Team
5 ou 6 mars : Team Suzuki Ecstar

À définir : Aprilia Racing Team Gresini ; Petronas Yamaha SRT ; Pramac Racing.

« Impossible » à pardonner : Rossi-Marquez, la cicatrice

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments