MotoGP + SBK : pas en même temps, mais en suivi ?



En temps de coronavirus, les destins des catégories MotoGP et Superbike pourraient être liés. Les organisateurs étudient la possibilité de ‘faire suivre’ les deux championnats sur des circuits identiques, d’une semaine à l’autre.

Comment organiser des compétitions sportives en 2020, en temps de coronavirus ? La Dorna planche sur le sujet tous les jours et est en train de trouver des solutions pour le championnat du monde MotoGP. Mais elle doit aussi s’occuper de la filière World Superbike, dont elle a la charge et qui fait face à des problèmes similaires.

D’aucuns craignent que le championnat du monde Superbike 2020 soit annulé. Mais les organisateurs affirment travailler afin de pouvoir mener à bien le championnat WSBK. « Faire des courses de Superbike fait aussi partie de nos priorités », certifie Carmelo Ezpeleta, patron de Dorna Sports.

Vous avez peut-être lu que parmi les idées sur la table, l’une d’entre elles serait d’organiser des manches de Superbike en même temps et au même endroit que les courses MotoGP. Mais la Dorna ne l’évoque pas, et pour cause : si les intentions sont louables, cela semble difficile à envisager dans la pratique.

Certes, les calendriers peuvent être modifiés afin d’être adaptés à la situation et correspondre. Mais une configuration MotoGP + WSBK pose des problèmes logistiques et sanitaires. Organiser des Grands Prix va être compliqué, la seule manière de le faire sera à huis clos, et avec un paddock réduit au strict minimum. La totalité du personnel (organisateurs, équipes…) va être diminué, seules les personnes indispensables seront sur place. Des mesures vont être décrétées afin que les personnes se rencontrent le moins possible. Tout le monde sera testé au coronavirus. Dans ce contexte, il sera déjà très difficile de coupler les catégories MotoGP, Moto2 et Moto3. Alors imaginez s’il fallait, en plus de cela, faire venir le paddock Superbike et ses 15 équipes, 22 pilotes et toutes les personnes nécessaires ?

L’autre problème concerne les sponsors publicitaires. Ceux-ci sont différents d’un championnat à l’autre, mais aussi d’un circuit à l’autre. Le round WSBK de Jerez est par exemple sponsorisé par Pirelli, tandis que le Grand Prix d’Espagne situé au même endroit l’est par Red Bull.

En revanche, les destins des catégories MotoGP et WSBK pourraient bien être rapprochés par un autre intermédiaire. La Dorna étudie en effet la possibilité de faire suivre les deux championnats : une course MotoGP le dimanche, un round Superbike le dimanche d’après, au même endroit. Cela permettrait de profiter du fait que les autorisations rendent possibles ces événements, et faciliterait l’organisation en répétant les protocoles sanitaires d’une semaine à l’autre. « Comme de nombreux circuits sur lesquels nous prévoyons d’aller en MotoGP font aussi des courses de Superbike, nous pourrions peut-être faire une course de Superbike le week-end qui suivra une course de MotoGP, a indiqué Carmelo Ezpeleta. C’est quelque chose que nous étudions pour organiser le meilleur calendrier possible. »

Passer du SBK au MotoGP : Spies explique

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store