Mugello : Espargaro, continuer à écrire l’histoire



Monté sur le podium des trois derniers Grands Prix, Aleix Espargaro peut prétendre à une place sur la boîte au Mugello, pour la course nationale de son employeur, Aprilia.

Et si Aleix Espargaro devenait ce dimanche le premier pilote à aligner quatre podiums de suite en MotoGP depuis Marc Marquez en 2019 ? Troisième des courses de Portimao, de Jerez et du Mans, l’Espagnol arrive au Mugello gonflé à bloc, avec en tête d’aller chercher un nouveau trophée. Ce serait son cinquième de l’année, puisqu’il faut ajouter un succès à Termas de Río Hondo. Et son sixième depuis l’été 2021, et sa première médaille de bronze obtenue avec Aprilia à Silverstone.

À bientôt 33 ans, le vainqueur du Grand Prix d’Argentine 2022 vit le meilleur moment de sa carrière, déjà longue de 288 courses en championnat du monde. Les bons résultats s’enchaînent, la régularité est impeccable, les points s’accumulent, et cela en fait l’actuel deuxième du classement général à 4 points de Fabio Quartararo. De quoi oser rêver grand, très grand, à l’entame du deuxième tiers de la saison.

Sa marque, Aprilia, roule à domicile ce week-end. Et au regard des semaines et courses qui viennent de passer, la firme de Noale figure parmi les favorites. Avec Aleix Espargaro à son guidon, la RS-GP pourrait aller chercher un nouveau résultat historique ce week-end. Le pilote espagnol s’était qualifié quatrième en 2021, avant de franchir le drapeau à damiers septième. Écart avec le troisième : 5,030 secondes. Sur 23 tours, cela réduit le champ à seulement 2 dixièmes au tour.

Espargaro veut être augmenté pour rester chez Aprilia

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires