Mugello, J1 : Espargaro vole sur sa KTM !



Et si Le Mans n’était pas une exception ? Après avoir terminé 6e du Grand Prix de France, Pol Espargaro débute celui d’Italie par une 4e place (résultats en cliquant ici).

Sur un circuit à moteur comme celui du Mugello, on attendait pas une KTM RC16 à pareille fête. « Je suis très content de notre position parce que le Mugello est un circuit spécial, où il est vraiment difficile d’être rapide, reconnaît d’ailleurs Pol Espargaro. Spécialement parce qu’il y a beaucoup de Ducati sur la grille et qu’elles ont les réglages parfaits ici. Elles ont toujours été rapides et être devant quelques-unes d’entre elles aujourd’hui est très intéressant. »

L’Espagnol, pointé à 234 millièmes de Francesco Bagnaia, s’est en effet payé des Desmosedici GP19 comme celles de Jack Miller (9e) et Andrea Dovizioso (11e). C’est notamment grâce au nouveau moteur KTM, et a ce qu’il décrit comme « un package incroyable. Il y a toujours des problèmes à résoudre mais je me sens un peu voler comme au Mans. Nous poussons comme nous le faisions dans le passé, mais nos résultats sont bien meilleurs ».

Pol Espargaro apprécie en effet le chemin parcouru. « Il y a quelques courses nous n’étions même pas dans le top-10 !, rappelle-t-il. Ce n’est que la FP2 mais après Le Mans, c’est top. » Sur la KTM, il ne s’est jamais mieux qualifié que 15e au Mugello. Samedi, il fait partie des candidats à l’entrée directe en Q2.

Pol Espargaro : « Un cap franchi grâce aux avancées technologiques »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de