Mugello : « La course la plus importante pour les pilotes italiens » (Dovi)



Andrea Dovizioso aborde le Grand Prix d’Italie motivé par le fait d’être à domicile. Mais sa situation incite à penser qu’un week-end difficile l’attend au Mugello.

Trois ans après sa dernière course au Mugello, terminée troisième, Andrea Dovizioso est de retour sur son Grand Prix d’Italie. Vainqueur en ces lieux en 2017, jamais sorti du top-5 depuis 2016, il arrive cette fois dans des circonstances bien différentes. L’ex-pilote Ducati ne compte en effet que 8 points marqués à l’issue des sept premières courses de la saison 2022. Le pire bilan de sa longue carrière internationale.

En difficulté avec la Yamaha, une moto dont il regrette les déficits de puissance et de grip à l’arrière, il se bat généralement entre la 15e et la 20e place. Mais visera mieux que cela pour le Mugello, « la course la plus importante pour tous les pilotes italiens, décrit-il. Le sentiment d’être là et d’y rouler est toujours très spécial. Il sera donc important de faire un bon résultat. Je m’attends à ce qu’il y ait beaucoup de monde, donc je suis sûr que ce sera un week-end magnifique ».

Il va falloir en profiter, car cette course du Mugello pourrait être sa dernière en Toscane en tant que pilote MotoGP. À 36 ans, Andrea Dovizioso n’a pas les résultats espérés en début de championnat, et se dirige probablement vers la fin de sa carrière en catégorie reine. Après Valentino Rossi fin 2021, le public italien se prépare à la perte d’une autre de ses anciennes étoiles de la grille.

Les difficultés de Dovizioso mettent son futur en question

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires