Mugello : Marquez raconte comment il a piégé Ducati



Fatigué d’être suivi par des pilotes Ducati, Marc Marquez a décidé de changer de stratégie et a profité de leur aspiration pour claquer la pole position du Grand Prix d’Italie. Il annonce une « course longue et difficile ».

Malmené durant une partie des essais, Marc Marquez a finalement réussi à sortir un tour magique au Mugello – un 1’45.519, soit le chrono le plus rapide de l’histoire du circuit. Mais les choses n’ont pas été faciles, en particulier face à Fabio Quartararo. Et Marc Marquez a rusé.

En effet, lors de son meilleur tour, il s’est servi de l’aspiration d’Andrea Dovizioso. Mais il explique que son geste est une réponse à l’attitude de Ducati : « Je sortais et Pirro était là. Je ralentissais et Pirro était là. Je m’écartais et Pirro était là… Quand je suis rentré au garage, j’ai dit à Santi Hernández : maintenant on va changer de stratégie, c’est moi qui vais les suivre. Et c’est ce que j’ai fait.

J’ai attendu car Pirro attendait, et ensuite j’ai attendu Dovi. J’ai joué ma carte. Quand j’ai vu que Dovi était 12e, je me suis dit que je devais le suivre car il allait essayer de progresser. C’était une bonne stratégie, mais ce n’était pas la mienne, c’est eux qui m’ont poussé à cela. »

« Penser au championnat »

Diminué car malade cette semaine, le pilote Honda affirme qu’il se sent mieux, « et demain ce devrait être encore mieux ». En revanche, il ne parle pas d’aller chercher la victoire. « La course promet d’être longue et difficile. Quartararo et les pilotes Yamaha ont un très bon rythme, ainsi que les pilotes Ducati. Nous sommes très proches. »

Marc Marquez a cependant vu que ses principaux adversaires pour le championnat sont en difficulté : Andrea Dovizioso qualifié 9e, Alex Rins 13e, Valentino Rossi 18e. « Il va falloir prendre des points et penser au championnat », conclut-il.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

4
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
LOMBARDO

Pourquoi cherche-t-il à se justifier ? Battu par Quartararo il n’a trouvé que cette solution pour s’imposer. S’imposer sans honneur, il est assez coutumier du fait.

Thomasse

Sans honneur ???
7 titres de champion du monde…sans honneur….
N’imp….
On peut tout à fait ne pas l’aimer, ou le jalouser, c’est la liberté de chacun, mais il faut reconnaître que c’est un super pilote,, et intelligent.,..non ?

renaud

c’est bien connu pour une grande partie de nos concitoyens (ouff j’ai failli mettre un espace) le numéro un est méchant, fourbe et sans talent. seul sa ruse et son manque d’honnêteté peuvent expliquer sa réussite. en tout état de cause, personne n’a empêché Dovi de le semer ou encore Pirro de le suivre et le dépasser Non? et vu la quantité de Ducati en piste je le leurs souhaite de réussir leur GP sinon il faudra bien trouver un coupable (devant peut être?). Quand a Quartararo ils nous époustouffle à se demander pourquoi il a perdu son temps dans… Lire la suite »

Guiton

À ce moment là tous les pilotes moto3 n’ont pas d’honneur… de toute façon MM avait déjà son ticket pour la 1ère ligne et prendre la roue de Dovi n’était pas la meilleure solution car il l’avait bien gêné en début de qualif… Encore un pro-Rossi jaloux…