Mugello, Mir (3e) : « Le chemin est encore long »



Surprenant troisième du Grand Prix d’Italie, Joan Mir a égalé son meilleur résultat de la saison aux essais puis en course. Sa course a ressemblé à celles effectuées en 2020, preuve qu’il ne s’épargne pas, expliquait-il à la télévision espagnole DAZN dimanche soir.

Prendre le départ après un tel drame, une véritable épreuve.

« C’était très difficile de mettre le casque. Je ne crois pas que quelqu’un était content de rouler aujourd’hui. Mais c’est notre travail, nous devons le faire, et quoi de mieux que de dédier ce podium à Jason et à sa famille. Ce sont des choses que personne ne veut voir, et quand elles arrivent on se rend bien compte qu’il y a des risques et que nous devons être responsables. »

Remonter sur la moto après une minute de silence.

« Tu dois être un peu égoïste (pour y arriver). Tu dois penser que c’est ton travail, qu’il se termine quand tu termines la course, et que notre obligation est d’être ici à faire le spectacle. C’est sûrement le podium le plus triste de l’histoire du Mugello, pas seulement pour ce qu’il s’est passé mais aussi parce qu’il n’y avait personne (dans le public). Il n’y avait ni cris ni euphorie sur le podium, c’était un podium éteint. »

Départ dans le peloton, bagarre, remontée, podium : une course qui ressemble à celles de 2020.

« J’ai recommencé à me sentir comme je veux l’être. Nous avons démontré que nous étions venus pour attaquer, que nous n’en gardons pas de côté, que nous essayons de faire notre travail du mieux possible. (…) Nous avons fait un très bon travail ce week-end, la moto fonctionnait très bien. Je crois qu’avec le package que nous avons, je devrais forcer beaucoup plus pour faire un peu mieux de ce que j’ai fait aujourd’hui (comprenez, c’était le meilleur résultat possible, NDLR). Je suis content, le chemin est encore long. »

Joan Mir est désormais cinquième du championnat, mais à 40 points de Fabio Quartararo.

« Je donne le meilleur à chaque course. Sur certaines je chute sur le chemin du retour aux stands avant le flag to flag, et sur d’autres les choses vont bien. L’intensité est la même, j’essaie de finir aux mêmes places, mais les circonstances me mettent à un endroit ou à un autre. Je suis content de remonter sur le podium, le deuxième de l’année. Les adversaires poussent et il faut serrer la ceinture. »

Joan Mir – Résultats (2021)

FP1 P2 P3 P4 QP WP RAC
Losail 5 11 6 6 10 11 4
Losail 2 8 13 3 3 9 7 7
Portimao 13 3 12 10 9 3 3
Jerez 10 13 4 7 10 5 5
Le Mans 3 13 7 7 14 5 X
Mugello 4 11 8 8 9 13 3

Championnat MotoGP après le Mugello : 1. Quartararo 105 pts, 2. Zarco 81 (-24), 3. Bagnaia 79 (-26), 4. Miller 74 (-31), 5. Mir 65 (-40). Classement complet ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments