Mugello : Rins condamné à la remontada



L’objectif du week-end d’Alex Rins était de progresser en qualification. Il ne partira que 13e du Grand Prix d’Italie, et va devoir à nouveau faire une remontada dimanche.

De 10e à 4e au Qatar ; de 16e à 5e en Argentine ; de 7e à 1er aux États-Unis ; de 9e à 2e en Espagne ; de 19e à 10e en France. Chaque week-end, c’est la même chose pour Alex Rins : il manque ses qualifications, part loin sur la grille et enclenche la machine à remontada pendant la course. Mais dans l’opération, il perd du temps et doit se sortir du peloton pendant que les leaders s’échappent devant.

D’où son intention de « bien partir dès les qualifications » au Mugello (lire ici). Problème : cela ne s’est pas passé comme prévu. Tombé aux essais libres, le pilote Suzuki est passé par la séance de repêchage… où il a échoué à finir dans les deux premiers. Il partira donc 13e sur la grille.

« J’ai perdu beaucoup de confiance avec ma chute, mais je l’ai ensuite regagnée », explique-t-il. « Pour mon dernier tour de Q1, je suis sorti des stands en même temps que Rossi, il était derrière moi au classement je pensais qu’il allait pousser, et j’ai essayé de rester derrière lui. Mais au final le temps n’a pas pu être validé et j’ai manqué la Q2. » (il a franchi la ligne alors que la séance était terminée)

Nouveau spécialiste des remontées du peloton, l’Espagnol va tenter de sortir le grand jeu dimanche. « Je vais essayer de tout mettre bout à bout pour faire une bonne course. Il y a beaucoup de pilotes compétitifs devant, je vais pousser fort pour être avec eux. » 

Mugello, Rins : « Apprendre de nos erreurs »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de