Mugello, Rossi (chute) : « Nous sommes inquiets »



Essais ratés, départ compliqué, tout-droit dans les graviers, chute : Valentino Rossi ne gardera pas un bon souvenir du Grand Prix d’Italie 2019. Et il s’interroge quant au déroulé de la suite de la saison.

« Nous savions que ce serait difficile, mais nous nous attendions à un bon résultat. Ce fut un week-end très difficile, l’un des pires depuis très longtemps, car nous n’avons jamais été rapides. » Ainsi Valentino Rossi résume-t-il ses trois jours, au moment de quitter le Mugello. À domicile, le Docteur a chuté alors qu’il tentait de remonter le peloton.

Une remontée causée par de mauvais essais, le pilote Yamaha s’étant qualifié 18e. Pourtant, tout aurait pu être différent. « J’étais trop lent à chaque séance. En FP3 j’ai commis une erreur, ce qui m’a fait manquer la Q2. Sans cela je serais allé en Q2 et aurais pris le départ de la troisième ligne, peut-être la deuxième. La course aurait alors été complètement différente. J’aurais pu faire cinquième, sixième ou septième, mais nous avons des objectifs plus élevés. C’est pourquoi nous sommes inquiets. »

« Nous devons faire quelque chose »

Inquiet, oui, car même en course, la magie n’a pas opéré. « Mon rythme n’était pas fantastique. La situation a empiré lorsque j’ai touché Joan Mir lors de la tentative de dépassement, et que nous sommes allés dans les graviers. » Reparti dernier, Valentino Rossi a chuté quelques tours plus tard. Son premier abandon depuis le Grand Prix du Japon 2017.

Le Docteur travaille sur lui-même mais attend aussi de Yamaha des améliorations. Mais puisqu’elles concernent notamment le moteur, elles ne devraient pas arriver pour 2019, car on ne peut pas y toucher. « En bagarre contre les autres nous avons des problèmes, parce que nous ne sommes pas rapides dans les lignes droites, ni à l’accélération. Nous devons faire quelque chose. »

Au classement du championnat, Valentino Rossi a perdu le contact avec les leaders : Marc Marquez (1er) est à 43 points, Andrea Dovizioso (2e) à 31 points. Lui se retrouve 5e, doublé par son compatriote Danilo Petrucci, vainqueur du Grand Prix.

Résultats du GP cliquez ici ; Classement du championnat cliquez là.

L’ESSENTIEL à retenir du GP d’Italie !

L’ESSENTIEL à retenir du GP d’Italie !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

12
Poster un Commentaire

6 Fils de commentaires
6 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
9 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Guiton

… Viñales malgré cela fait une course honorable…

fred-bear

Il est cuit, la sagesse veut de le savoir et d’arrêter à temps, en pleine gloire visiblement il a choisi de finir vers la 10eme place en 2020, ou de prolonger pour nous faire rire

Spec

Pauvre con

Michel

on t’en veut pour ton aigreur, le temps est long quand on est seul et vieux avec une carapils pour toute compagnie

Samuel Eggen

Complètement débile ton message ce sera le meilleur vr 46 .

lu lu

j espère que ces potes vont lui dire quil a vraiment l air d une nouille

AllerRoro laisse ta moto au garage….

Michel

j’adore lire comment VR46 arrive à agacer les boucs jaloux et aigris tassés dans leur canapé et dans leur vie, trop fort !

[…] Après un début de saison optimiste, Valentino Rossi fait à nouveau face à des soucis au guidon de sa Yamaha. Il n’a pu se battre devant ni à Jerez (6e), ni au Mans (5e), ni au Mugello (chute après s’être qualifié 18e). « L’un des pires week-ends depuis longtemps », a-t-il résumé après le Grand Prix d’Italie (lire ici). […]

Philippe

En attendant, le ‘vieux’ il est tjs 1er Yam. Que dire de Vinales dans ce cas ?

Lulu

Rossi /Quarta l’année prochaine ?

[…] Download Image More @ http://www.gp-inside.com […]