Nagashima, de prétendant au titre à sans guidon



Vainqueur du Grand Prix du Qatar 2020, Tetsuta Nagashima ne fera pas de compétition en 2021, après qu’il ait été écarté par Red Bull KTM Ajo. 

Il y a un peu plus de cinq mois, Tetsuta Nagashima terminait deuxième du Grand Prix Moto2 d’Espagne, décrochant un deuxième podium consécutif après son triomphe au Qatar, pour l’ouverture de la saison 2020, juste avant la crise sanitaire. Avec 45 points récoltés sur 50, et avec 17 marques d’avance sur son dauphin, il faisait logiquement office de candidat au titre de champion du monde.

Le même Tetsuta Nagashima est aujourd’hui à pied pour 2021.

Après s’être illustré sur les pistes de Losail et de Jerez, il a perdu pied et s’est retrouvé à se battre autour de la 10e/15e place. Seule une épreuve, celle du Grand Prix de Styrie, lui a permis de redorer son blason (4e). Mais son bilan général n’a pas été suffisant pour qu’il conserve sa place dans l’équipe Red Bull KTM Ajo, où deux nouveaux pilotes officieront : Remy Gardner et Raul Fernandez.

Dans l’impossibilité de trouver un guidon, le Japonais a annoncé qu’il ne ferait pas de course en 2021. Ni en mondial Moto2, ni ailleurs. À 28 ans, il a décidé de prendre ce qui ressemble à une année sabbatique. « Mais je reviendrai beaucoup plus fort et avec plus de confiance », promet-il.

Vice-champion d’Europe Moto2 2016 avant de poser pour de bon ses valises en championnat du monde, Tetsuta Nagashima a pris le départ de 84 Grands Prix, tous dans la même catégorie. Sa victoire au Qatar, en mars 2020, est la seule de sa carrière, et la 8e place finale obtenue à la fin de la saison constitue son meilleur classement général.

Les rookies du Moto2 2021

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments