Nick Harris encense Fabio Quartararo



« Si proche… », titre Nick Harris pour sa dernière chronique motogp.com, consacrée à Fabio Quartararo. Le Français  s’est attiré ses faveurs après un excellent début de saison, concrétisé par un podium au Grand Prix de Catalogne.

Certes, Quartararo ne sera pas le plus jeune vainqueur de l’histoire du MotoGP : l’âge est dépassé (lire ici). était tout près de devenir le plus jeune vainqueur de l’histoire en catégorie reine. « Il n’empêche que son début de saison lui inaugure un joli futur », certifie cependant Nick Harris, assurant que « c’est une certitude : son premier triomphe n’est plus très loin ».

Avec 2 poles et un podium à son actif en 7 Grands Prix, le pilote Yamaha fait forte impression. Prochaine étape : la victoire. Nick Harris en profite pour faire un tour dans le passé : « Le dernier tricolore à avoir triomphé en catégorie reine est Régis Laconi, à l’époque des 500cc à Valence. Olivier Jacque avait failli s’imposer au GP de Chine 2005. Deux ans plus tard, Randy de Puniet s’était lui aussi fait souffler la victoire au Japon. Tout comme Quartararo, Johann Zarco aura fait sensation pour ses débuts en MotoGP en terminant 2e des GP de France et de Valence, en plus de cette troisième place signée à Sepang. »

En revanche, il souligne des différences de parcours entre ces hommes : « Jacque comme Zarco ont débarqué en catégorie reine fraîchement sacrés en 250cc et Moto2. La trajectoire de Quartararo fut en bien différente, plus bosselée. Je me souviens l’avoir rencontré et interviewé pour la première fois au Mans en 2014. Médias et commentateurs français affichaient un tel enthousiasme devant cet adolescent qui venait tout juste de fêter ses 15 ans, et les statistiques leur donnaient raison puisqu’il était en route vers un deuxième titre de champion du monde junior Moto3. »

Ses débuts en mondial donneront des hauts (quelques podiums) mais aussi des bas (blessures, problèmes sur la moto). Vient ensuite l’arrivée en Moto2 chez Sito Pons. « Malgré quelques soucis, le patron du team me confiait que ce jeune était un potentiel champion du monde, se souvient Nick Harris. Tout compte fait, ça n’aura pas tellement fonctionné avec Sito Pons. » La révélation arrivera sur la Speed Up à Barcelone, avec sa première victoire.

Son recrutement par le team Petronas Yamaha SRT fut une surprise pour beaucoup (lire ici). « Mais sa prestation à Barcelone ont démontré à quel point cette signature avait été une brillante décision, plaide Nick Harris. Après cette première chute subie en essais libres et cette opération du syndrome des loges pratiquée 10 jours plus tôt, le Français au fait preuve d’une grande maturité. Là où des pilotes bien plus expérimentés se seront fait piéger, Fabio Quartararo a su préserver ses pneus et saisir les opportunités qui se présentaient à lui. »

Test Barcelone, Quartararo : « Nous avons trouvé quelque chose »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

10
Poster un Commentaire

6 Fils de commentaires
4 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
fred-bear

C’est de la graine de champion reste a enfourcher la bonne moto, et en 20 ou 21 qui peut prédire qu’elle sera la meilleure?

Gromono

Espérons que Yam usine ne va pas le laisser partir alors que le « vieux » et « l’inconstant » ont de plus en plus de mal à tenir leur rang devant une concurrence toujours plus étoffée !…

John Wayne

Il a du talent, mais il n’a pas la réussite pour être un gagnant… contrairement à Marquez, ou Rossi avant. Dommage.

Lecoanet j Claude

N’importe quoi,il en est à son septième GP.

John Wayne

Marquez a gagné dès son 2ème GP.. et a été champion du monde immédiatement…avec il est vrai un peu de réussite

fred-bear

Tu parles de la réussite de rossi depuis 2009 je suppose.

John Wayne

lol.. tu voulais dire AVANT 2009

[…] Nick Harris encense Fabio Quartararo […]

[…] Nick Harris encense Fabio Quartararo […]

[…] Fabio Quartararo n’a que 20 ans mais il a déjà franchi toutes ces étapes, sauf la dernière : la victoire. La vitesse, il l’a. Il lui manque encore quelques petites choses (l’expérience, la gestion, la chance qui n’a pas toujours été de son côté cette saison), mais elle arrivera tôt ou tard. « C’est une certitude : son premier triomphe n’est plus très loin », disait récemment Nick Harris (lire ici). […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store