Objectif MotoGP en 2021 pour Jorge Martin



Jorge Martin, deux saisons en Moto2 et puis s’en va ? L’Espagnol espère se battre pour le titre de champion du monde en 2020, avant de monter en catégorie reine. « En principe j’ai un contrat avec KTM et ce serait avec eux. »

Jorge Martin est arrivé en Moto2 en 2019, à 21 ans, sur la lancée de son titre de champion du monde Moto3. Ses débuts n’ont pas été simples (3 points marqués lors des 8 premières courses) mais l’Espagnol est allé en progressant. Sa situation a surtout évolué en même temps que celle de KTM, dont il pilotait la machine : ses résultats se sont améliorés au fil des progrès du couple châssis KTM-moteur Triumph.

Sa campagne s’est ainsi terminée sur des notes relativement positives, avec un premier podium à Motegi (3e), un second à Phillip Island (2e), une contre-performance à Sepang (abandon alors qu’il était 8e) et un top-5 à Valence (5e). De quoi lui permettre de s’affirmer comme l’un des candidats aux places d’honneur en 2020. Une saison qu’il disputera toujours avec le team Red Bull KTM Ajo, mais équipé d’un châssis Kalex.

Jorge Martin ne le cachait pas à Marca avant le Grand Prix du Qatar : il sent « un peu plus de pression. Parce qu’au final, après une pré-saison aussi bonne et avec une Kalex championne du monde l’an dernier, tu as la pression de devoir te battre pour gagner ». Cela avait bien débuté à Losail, où il s’est qualifié 8e et a un temps occupé la 2e place en course, avant de dégringoler au classement – il termine 20e. Sa pointe de vitesse est indéniable

Le pilote Ajo rejette cependant l’étiquette de favori. « Je ne crois pas être le favori parce qu’il y a beaucup de pilotes compétitifs : Navarro, Marini, Augusto, Schrötter, Di Giannantonio… Jusqu’à la mi-saison nous ne saurons pas qui sont les plus forts. Beaucoup on leurs chances, mais au début de la saison j’aurai un peu de mal, ensuite je pourrai démontrer de quoi je suis capable avec ma nouvelle moto, parce que là je ne me sens pas pleinement bien avec. »

Plusieurs fois blessé dans sa carrière, Jorge Martin espère que 2020 sera l’année de la sagesse. « Je veux me battre pour le tire, évidemment, mais je suis réaliste et au début de la saison je préfère une quatrième place plutôt que lutter pour le podium et finir par terre. »

À 22 ans, l’Espagnol a l’avenir devant lui. Et son avenir, il le voit en catégorie reine, dès 2021. Étant pilote Red Bull KTM Ajo, il sait qu’une porte est ouverte dans les filières du constructeur autrichien. « Mon objectif est d’aller en MotoGP la saison prochaine. Je veux y aller dans une bonne équipe et je veux être prêt pour monter, car c’est une catégorie très difficile, et avant je veux sentir que j’ai tout appris en Moto2. Je ne veux pas y aller pour être dernier, mais pour me battre. En principe j’ai un contrat avec KTM et ce serait avec eux. »

Des propos tenus avant l’explosion de l’épidémie de coronavirus, qui pourrait jouer en sa défaveur sur ce dernier point. En effet, le marché des transferts est à l’arrêt et les craintes des pilotes Moto2 sont qu’il soit plus difficile pour eux d’évoluer. « Les équipes MotoGP vont devoir essayer de reconfirmer leurs pilotes, sans prendre trop de risques, estime par exemple Luca Marini. J’ai idée que tout va rester plus ou moins pareil en MotoGP. Nous aurons moins de temps pour nous montrer. »

Marini-2021 : la situation sanitaire complique les transferts en MotoGP

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] en MotoGP en 2021 : c’était le plan initial et assumé de plusieurs pilotes, à l’image de Jorge Martin (« Mon objectif est d’aller en MotoGP la saison prochaine ») ou Jorge Navarro (« Je […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store