Officiel : report du GP de Thaïlande à cause du coronavirus



Le Grand Prix moto de Thaïlande 2020 n’aura pas lieu le 22 mars. Le gouvernement thaïlandais vient de confirmer le report de l’événement, à cause de l’épidémie de coronavirus.

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour le monde du MotoGP. Dimanche soir a été confirmée l’annulation du Grand Prix du Qatar, qui devait lancer la saison 2020 le 8 mars. Ce lundi matin, le Grand Prix de Thaïlande, qui suivait celui du Qatar au calendrier (22 mars), vient d’être reporté.

L’annonce est venue du ministre de la Santé publique de Thaïlande,Anutin Charnvirakul : « Il est nécessaire pour nous de reporter le Grand Prix de Thaïlande 2020 prévu à Buriram en mars pour une période indéfinie, parce que le COVID-19 a été déclaré comme étant une maladie transmissible dangereuse avec un impact mondial. Cela reflète le sérieux du gouvernement dans la prise en compte du problème. Le premier ministre en a été informé. »

On assiste là à un inversement de la situation : alors que début février, les inquiétudes pour le Grand Prix de Thaïlande concernaient les risques pris à s’y rendre, c’est maintenant le pays asiatique qui considère les risques pris à accueillir les voyageurs. L’épidémie de coronavirus reste relativement faible en Thaïlande (42 cas détectés, 1 mort), au contraire de l’Italie (1 694 cas détectés, 34 morts).

Le gouvernement thaïlandais souhaite donc à la fois de protéger de la venue de personnes potentiellement contaminées, mais aussi éviter le rassemblement d’un trop grand nombre de personnes en un même lieu – le Grand Prix de ThaÏlande avait accueilli 226 655 spectateurs sur trois jours en 2019.

L’épreuve n’est pas annulée mais reportée. Quand ? Plusieurs dates sont possibles. Cela pourrait fin septembre entre les Grands Prix de Saint-Marin (13 septembre) et d’Aragon (4 octobre), ou en octobre entre celui d’Aragon (4 octobre) et du Japon (18 octobre). Dans ce deuxième cas, cela signifierait que les pilotes disputeraient 5 courses consécutives avec Aragon (4 octobre), un possible arrêt en Thaïlande (11 octobre) avant d’aller au Japon (18 octobre) puis en Australie (25 octobre) et en Malaisie (01 novembre).

Dans ces conditions, le championnat du monde MotoGP ne débutera que le week-end du 5 avril à Austin (États-Unis). À moins que le voyage jusqu’aux États-Unis ne pose également des soucis par rapport aux mesures restrictives mises en place pour le coronavirus. Tout cela sera actualisé et connu en fonction de l’évolution de l’épidémie et de la politique des gouvernements respectifs.

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Qatar, annulation : « En espérant pouvoir commencer la saison bientôt… »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

5
Poster un Commentaire

5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] l’annulation du Grand Prix du Qatar (8 mars) et le report de celui de Thaïlande (22 mars), le troisième initialement prévu au calendrier, celui des […]

[…] Thaïlande n’auront pas tardé à réajuster leur calendrier. À peine trois jours après le report de l’épreuve, prévue du 20 au 22 mars mais décalée à cause des mesures restrictives prises pour lutter […]

[…] l’impossibilité des pilotes et employés italiens de s’y rendre –, après avoir dû reporter leur voyage en Thaïlande – sur les consignes du gouvernement pour lutter contre […]

[…] l’annulation du programme MotoGP au Qatar (8 mars), puis le report de l’intégralité du Grand Prix de Thaïlande (22 mars), le coronavirus bouleverse à […]

[…] inédite. Pour l’heure, ils ont dû annuler le Grand Prix du Qatar puis reporter ceux de Thaïlande (du 22 mars au 4 octobre), des Amériques (du 5 avril au 15 novembre), d’Argentine (du 19 […]