Oliveira avec KTM aux 24H de Barcelone… auto !



Miguel Oliveira participera aux 24 Heures de Barcelone, le week-end du 5 septembre. Le Portugais prendra le volant de la KTM X-Box GTX, une voiture propulsée par un moteur Audi.

Les pilotes MotoGP profitent habituellement de la trêve hivernale pour s’adonner à différentes activités, notamment la course automobile. Mais certains n’attendent pas cette période, et le font au beau milieu de la saison. Andrea Dovizioso avait par exemple profité d’une pause entre deux Grands Prix moto pour faire une apparition sur le championnat DTM, en septembre 2019. Deux ans plus tard, Miguel Oliveira va l’imiter, mais dans un autre registre.

Le Portugais va mettre à profit la semaine de break entre les Grands Prix de Grande-Bretagne (29 août) et d’Aragon (12 septembre) pour participer aux 24 Heures de Barcelone, une épreuve comprise dans le label 24H Series. L’événement aura lieu le week-end du 5 septembre, avec des essais les 2 et 3, puis un départ donné le 4 à midi. Rendez-vous au circuit de Barcelone-Catalogne, où Miguel Oliveira s’est imposé en MotoGP en juin dernier.

Sa participation ne va pas à l’encontre des souhaits de KTM. Au contraire, l’invitation vient d’Hubert Trunkenpolz, membre du conseille d’administration de la firme autrichienne, qui courra aussi à Barcelone. « Miguel voulait vraiment faire une course longue distance, se réjouit-il. Il a même eu une offre de Porsche, mais nous le préférions dans la KTM-X-Bow. »

Car bien que l’on parle d’automobile, Miguel Oliveira portera les couleurs de KTM : il sera au volant de la KTM X-Box GTX, un prototype de 2480 cm³, d’environ 450 chevaux et d’un peu plus d’une tonne, propulsé par un moteur Audi 5 cylindres (2.5 TFSI). Il roulera pour l’équipe True Racing aux côtés de Ferdinand Stuck, Peter Kox et Reinhard Kofler.

« J’ai débuté dans le championnat du Portugal de karting, donc je suis aussi très intéressé par le 4-roues, se réjouit le membre de l’équipe Red Bull KTM Factory Racing. Je n’ai pas hésité une seconde lorsque Hubert Trunkenpolz, membre du conseil d’administration de KTM, m’a demandé. » « Je suis impatient d’apprendre autant que possible d’eux, ajoute-t-il au sujet de ses coéquipiers. La compétition est une partie importante de la course. Mais je pense que ma priorité sera de mettre un pied dans le sport automobile et de m’amuser. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments