On vous explique la nouvelle pénalité « long tour »



La Commission Grand Prix introduit la pénalité « long tour », « un dispositif présenté comme une alternative aux pénalités de changement de position, avec une voie plus lente dessinée dans les dégagements ». Qu’est-ce donc ?

La Commission Grand Prix, composée de Carmelo Ezpeleta (Dorna), Paul Duparc (FIM), Hervé Poncharal (IRTA) et Takanao Tsubouchi (MSMA), a acté de nouveaux changements dans le règlement sportif et disciplinaire du championnat du monde MotoGP. Le point-clé : la pénalité long tour.

Lors d’une course, il arrive parfois qu’un pilote, qui a par exemple coupé un virage, soit puni de la pénalité suivante : rendre une position, laisser passer un pilote. Mais ces pénalités de changement de position peuvent parfois être considérées comme injustes (suivant si les écarts sont importants entre les pilotes), et sont également difficiles à surveiller en cas d’infractions multiples.

C’est là qu’arrive la pénalité long tour : sur chaque circuit, une voie alternative faisant perdre au moins 2 secondes à un pilote sera définie. Le pilote pénalisé aura alors 3 tours pour emprunter cette voie et perdre ces 2 secondes, plutôt que de laisser passer un pilote. La Dorna précise que « des procédures seront mises en place afin de permettre aux commissaires d’avoir recours à une pénalité de temps similaire, si le pilote n’aurait eu le temps d’observer sa pénalité (exemple de drapeaux rouges) ».

Cependant, la pénalité de changement de position continuera de rester à disposition des commissaires. Chaque cas sera jugé selon le contexte.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de

[…] anticipé. Viñales a d’abord pensé qu’il devait faire une pénalité « long tour » (voir le dispositif ici), et s’est donc retrouvé 12e. Il a ensuite compris qu’il devait en fait passer par les […]