Panne d’essence : l’erreur qui pénalise Razgatlioglu



Toprak Razgatlioglu aurait pu quitter Phillip Island en tête du championnat du monde Superbike. Mais un mauvais calcul de son équipe l’a contraint à abandonner en deuxième manche, perdant ainsi de précieux points.

Nouveau pilote Yamaha, Toprak Razgatlioglu n’a pas tardé à montrer ce pourquoi il avait signé dans l’équipe officielle des Bleus : gagner. Brillant tout au long des essais hivernaux, le Turc a montré toute son aisance au guidon de la R1 dès la première épreuve de l’année, à Phillip Island.

Qualifié quatrième, Toprak Razgatlioglu est sorti vainqueur de la grande bataille de la première manche, dont le final a été l’un des plus serrés de l’histoire. Il est ensuite passé à 67 millièmes du doublé lors de la course superpole, terminant 2e juste derrière Jonathan Rea mais conservant la tête du classement général.

La dernière manche du week-end a une fois de plus donné lieu à une bagarre en groupe devant. Et une fois encore, Toprak Razgatlioglu y a pris part, face notamment à Alex Lowes, Jonathan Rea, Loris Baz et Scott Redding.

À l’entame du 20e des 22 tours, Toprak Razgatlioglu pointait 5e, à la lutte pour la victoire. Mais ses chances se sont éteintes avec l’arrêt de sa Yamaha, vidée de son carburant. Une panne d’essence qui l’a contraint à abandonner. « Nous avons joué de malchance. Peut-être que je n’aurais pas pu gagner, mais j’aurais sûrement pu finir devant », a réagi le malheureux pilote.

Car en perdant cette opportunité, Toprak Razgatlioglu a laissé filer au minimum 11 points (5e place), au maximum 25 (1er). Il se retrouve ainsi au 3e rang du championnat à 5 points de Scott Redding et 17 du leader, Alex Lowes.

Au PATA YAMAHA WorldSBK Official Team, Paul Denning présente ses excuses. « Nous devons demander pardon à Toprak et aussi à Yamaha. Sa moto a connu un problème évitable et cela nous déçoit. »

La deuxième épreuve du championnat du monde Superbike 2020 aura lieu à Losail (Qatar) le week-end du 15 mars.

WSBK Phillip Island – Combiné :
1. Alex Lowes (Kawasaki) – 51 pts (2e / 4e / 1er)
2. Scott Redding (Ducati) – 39 pts (3e / 3e / 3e)
3. Toprak Razgatlioglu (Yamaha) – 34 pts (1er / 2e / DNF)
4. Jonathan Rea (Kawasaki) – 32 pts (DNF / 1er / 2e)
5. Michael van der Mark (Yamaha) – 31 pts (4e / 5e / 4e)
6. Alvaro Bautista (Honda) – 20 pts (6e / 16e / 6e)
7. Loris Baz (Yamaha) – 20 pts (7e / 7e / 8e)
8. Chaz Davies (Ducati) – 19 pts (8e / 13e / 5e)
9. Leon Haslam (Honda) – 17 pts (5e / 8e / 12e)
10. Tom Sykes (BMW) – 17 pts (9e / 8e / 10e)
11. Maximilian Scheib (Kawasaki) – 10 pts (15e / 13e / 7e)
12. Sandro Cortese (Kawasaki) – 10 pts (13e / 11e / 9e)
13. Michael Ruben Rinaldi (Ducati) – 7 pts (10e / 9e / DNF)
14. Xavi Fores (Kawasaki) – 5 pts (DNF / 12e / 11e)
15. Eugene Laverty (BMW) – 5 pts (11e / DNS / DNS)
16. Federico Caricasulo (Yamaha) – 4 pts (12e / 14e / DNF)
17. Garrett Gerloff (Yamaha) – 2 pts (14e / DNS / DNS)
18. Takumi Takahashi (Honda) – 0 pt (DNF / 15e / DNF)

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

SBK Phillip Island : Lowes premier leader surprise !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store