Pas d’accord Rossi-Petronas avant Jerez



Valentino Rossi et l’équipe Petronas Yamaha veulent négocier de vive voix avant de se mettre d’accord pour 2021, chose qui n’a pour l’instant pas été rendue possible à cause de l’épidémie de coronavirus. Plusieurs points du contrat doivent encore être discutés. Il n’y aura donc pas de signature avant, au moins, le Grand Prix d’Espagne.

Johan Stigefelt, directeur du Petronas Yamaha Sepang Racing Team, prévient les fans : arriver à un accord avec Valentino Rossi « prendra encore du temps », déclare-t-il à Gpone. L’arrivée du pilote italien dans l’équipe malaisienne en 2021 est probable, mais « ce n’est pas facile de tout mettre en place, car il y a beaucoup de pièces à assembler ».

Rien ne serait scellé tant qu’ils ne se seront pas rencontrés, pour finir d’assembler ces pièces. Ce qui confirme le démenti apporté par Razlan Razali il y a peu, en réponse aux médias italiens qui affirmaient que le deal était bouclé. Les deux parties ne veulent pas se mettre d’accord via des réunions virtuelles. On peut imaginer qu’ils auront l’occasion de se rencontrer en marge du Grand Prix d’Espagne, la semaine prochaine. Mais les déclarations de Johan Stigefelt indiquent qu’aucune annonce spéciale n’accompagnera la conférence de presse de l’épreuve, jeudi :

« Il n’y aura pas d’annonce avant le début du championnat. Non pas parce que nous ne le voulons pas le faire, mais simplement parce qu’il y a vraiment beaucoup de points du contrat dont nous discutons, et qu’il est vraiment difficile de négocier sans être tous ensemble dans la même pièce. Chacun est assis derrière un écran de son bureau, certains en Malaisie, certains en Italie, certains aux Pays-Bas. Ce ne sont pas les conditions normales pour discuter d’un contrat aussi important, par-dessus avec un pilote comme Valentino. Pour nous, Valentino est indubitablement une immense star, et même se disputer avec lui et ses collabroateurs est une sorte d’honneur pour nous. »

Parmi ces disputes, le point le plus important concerne les personnes que Valentino Rossi pourra prendre avec lui chez Petronas. Le team malaisien ne souhaite pas procéder à de grands changements, et brandie les bons résultats obtenus en 2019 comme preuve du fait qu’il possède une formule qui fonctionne. Les deux parties cherchent donc un compromis.

« Valentino a un grand respect pour notre équipe et le travail que nous avons accompli, même s’il n’a pour l’instant pu nous observer que de l’extérieur. Il a beaucoup d’estime et croit en notre travail, rassure Johan Stigefelt. L’un des premiers points de discussion avec Valentino était que nous ne voulions pas changer toute notre équipe, car nous croyons beaucoup en notre configuration actuelle et nous sommes convaincus que nous pouvons aussi faire du bon travail avec lui. Peut-être que nous ne sommes pas parfaits sur toutes les choses et pour chaque personne, donc je pense que nous devrons trouver une sorte de compromis entre les différentes exigences. C’est le sujet dont nous discutons le plus. »

Les acteurs du championnat du monde ont pris la direction de Jerez de la Frontera, théâtre du Grand Prix d’Espagne du 17 au 19 juillet. Un test d’une journée y sera organisé le mercredi 15 juillet. Tous resteront ensuite en Andalousie, puisqu’une deuxième course se déroulera au même endroit du 24 au 26 juillet. Le temps pour une rencontre ne manquera donc pas à Valentino Rossi et aux dirigeants de l’équipe Petronas Yamaha SRT.

« Rossi va attendre quelques courses avant de signer »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] va vraisemblablement continuer sa carrière la saison prochaine, même si les négociations sont toujours en cours. Elles concernent notamment les membres de son entourage qu’il pourra prendre avec lui dans […]

[…] que les négociations avec Valentino Rossi sont plus longues que prévues, le Petronas Yamaha Sepang Racing Team peut se soulager d’un dossier : celui de Franco […]

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store