Pasini commence 2019 au chômage



Mattia Pasini n’a (pour l’instant) pas trouvé de solution : l’Italien est sans guidon et ne devrait pas participer au championnat du monde Moto2 cette année.

Il n’y aura donc pas de place pour Mattia Pasini sur la grille de départ. Le vainqueur du Grand Prix d’Argentine 2018 continue de s’entraîner et se préparer, mais ce ne sera pas pour 2019. L’année commence et il n’a toujours pas trouvé de guidon, alors que la grille du mondial Moto2 est pleine – 32 sièges occupés sur les 32 disponibles.

Fin novembre, il indiquait auprès de GpOne qu’il estimait mériter une moto. Pasini a la vitesse – on le sait capable de gagner des courses – mais manque de régularité pour jouer les meilleures places du championnat. Et surtout : il dit refuser d’entrer dans le jeu du pilote qui apporte beaucoup d’argent pour acheter une place sur la grille de départ.

Comme en 2015, l’Italien va donc être absent du championnat du monde. Ce qui ne signifie pas qu’il ne s’entraîne pas ; au contraire, il affirme se préparer au cas où, ainsi que pour être prêt pour 2020. Il n’est par ailleurs pas exclu de le voir sur certaines compétitions, par exemple des Grands Prix en tant que wild-card.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

4
Poster un Commentaire

4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
eric

Quel dommage , le championnat n’en sera que moins pimenté

Serge

Pas assez régulier, pas assez talentueux, ou juste pas assez fortuné? Ce gars termine la saison 9ème du championnat, juste devant Quartararo qui, lui, décroche un guidon en MotoGp. Sans minimiser le talent de Fabio, il n’y a pas quelque chose de pourri au royaume de la moto?

[…] n’a pas trouvé de guidon. Fin novembre, il indiquait auprès de GpOne qu’il estimait mériter une moto. Il a la vitesse – capable de gagner des courses – mais manque de régularité pour jouer les […]

[…] Moto2, vainqueur d’un Grand Prix en 2017 et d’un autre en 2018, Mattia Pasini n’a pas trouvé de guidon pour 2019. Parce que certains lui font moins confiance par rapport à son âge (33 ans). Mais aussi […]