Pawi à nouveau opéré du doigt



Khairul Idham Pawi a subi une nouvelle opération de la main droite cette semaine, la troisième en 15 mois. Il espère être de retour pour le Grand Prix de Saint-Marin.

Nous sommes le 3 mai 2019 et KIP est dans sa troisième saison en Moto2 lorsqu’il chute pendant la FP1 du Grand Prix d’Espagne. Gravement atteint au petit doigt de la main droite, il doit se faire opérer (amputation partielle) et tente de revenir trois mois plus tard à Brno, pour le Grand Prix de République-Tchèque. Mais les choses se passent mal et une deuxième opération met un terme à sa saison.

Son équipe, Petronas Sprinta Racing, décide de le garder pour 2020 mais le fait redescendre en catégorie Moto3. Ses premiers essais sont positifs du point de vue physique, car il dit n’avoir « aucun problème » avec son doigt. Mais les résultats ne viennent pas (26e puis 22e à Jerez), et une chute lors de la qualification du Grand Prix de République-Tchèque aggrave la précédente blessure. Le Malaisien va au bout de son week-end (20e), participe à celui de Spielberg 1 la semaine suivante (22e), mais doit ensuite renoncer au Grand Prix de Styrie, après être allé jusqu’au warm-up.

Khairul Idham Pawi est ensuite rentré à Barcelone, en Espagne, où il a subi une troisième opération de la main droite ce mardi. Ce serait une amputation de son petit doigt – information donnée par son team pendant le Grand Prix de Styrie, à confirmer. L’intervention a duré 2 heures et s’est bien passée

« C’est dur d’être une nouvelle fois à l’hôpital, pour une autre opération au petit doigt de la main droite, mais ensemble, avec le team, nous avons décidé que c’était la meilleure chose à faire pour le futur, a expliqué le Malaisien. Cela me suit depuis maintenant trop longtemps et j’espère qu’avec cette dernière opération, nous allons pouvoir tirer un trait sur ce problème afin que je puisse à nouveau me concentrer sur la course, plutôt que sur ce problème récurrent. »

Il faudra attendre lundi prochain pour connaître les détails et délais de son rétablissement, mais le pilote Petronas espère être en piste dès le 11 septembre, pour les essais libres du Grand Prix de Saint-Marin. « Dans ma tête, j’ai idée de revenir pour la première course de Misano, mais nous devons attendre et évaluer le processus de récupération. Nous avons une petite pause dans le calendrier et ça va au moins m’aider. Je vais travailler et m’entraîner dur ces deux prochaines semaines pour pouvoir être de retour, promet-il. J’aimerais remercier l’équipe médicale pour leur travail dans ce moment difficile, ainsi que le team et les fans pour le soutien. Maintenant, je suis pleinement concentré pour revenir plus fort. »

Pawi (Petronas) : « Rossi est un héros, ce serait bien de l’avoir dans le team »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de