Pedrosa à Misano pour un test… et préparer le GP ?



Dani Pedrosa fera partie des pilotes essayeurs qui prendront la piste à Misano, la semaine prochaine. Les deux journées de roulage qu’il doit boucler avec la KTM RC16 pourraient aussi servir à préparer une participation au Grand Prix de Saint-Marin.

Le Misano World Circuit Marco Simoncelli est un lieu habituellement privilégié par les constructeurs pour mener des tests MotoGP. Trois seront présents là-bas la semaine prochaine : Honda avec l’Allemand Stefan Bradl, Ducati avec l’Italien Michele Pirro, et KTM avec l’Espagnol Dani Pedrosa.

Pour ce-dernier, ce rendez-vous de Misano prend un double-sens. Le premier objectif est évidemment de récolter des informations utiles au développement de la moto autrichienne. Mais les deux journées d’essais pourraient aussi servir à préparer le Grand Prix de Saint-Marin, prévu là-bas le week-end du 19 septembre. Ce serait sa première course en MotoGP depuis sa retraite de pilote titulaire, fin 2018.

Ce retour à la compétition, KTM l’a toujours voulu, mais sans jamais forcer les choses. Le pilote catalan n’avait plus envie de vivre la pression des week-ends de course. Son rôle d’essayeur lui suffisait amplement. Participer à un Grand Prix, disait-il, n’aurait de sens que si cela sert le projet KTM MotoGP.

Or, c’est aujourd’hui le cas. Le prototype 2022 est plus imprégné de l’ADN de Dani Pedrosa que les précédentes versions. Et depuis cette année, KTM ne peut plus tester autant qu’auparavant. Les victoires et podiums de la saison 2020 ont privé la marque autrichienne des avantages « concessions » dont elle disposait. Les possibilités d’aller rouler hors-GP sont plus limitées. Participer à un Grand Prix permettrait donc d’accumuler des centaines de kilomètres. Un temps précieux pour développer la moto et la mettre à l’épreuve.

Le timing est aussi plus approprié que par le passé. Dani Pedrosa a rejoint KTM en 2019, mais n’a commencé à travailler sur la moto qu’au printemps – il était blessé avant. Le temps de prendre ses marques et commencer le développement, faire des Grands Prix n’était pas nécessaire cette année-là. Et en 2020 ? Ce n’était pas possible, en raison des restrictions liées au Covid-19 (wild-cards interdits).

« Nous verrons certainement Dani cette année, assurait récemment Pit Beirer à Speedweek. Nous allons faire une wild-card avec lui à un moment donné, dès que nous penserons que le package 2022 est prêt pour ça. La décision finale appartient à Dani Pedrosa. Il doit nous dire s’il veut se soumettre à nouveau à la pression et au stress d’un week-end de GP. Mais il nous a dit qu’il était prêt à le faire. Nous ne l’aurions pas poussé dans cette direction. Il semble vouloir à nouveau se mesurer aux autres pilotes MotoGP. »

Pedrosa « prêt » à disputer un GP, assure KTM

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Pedrosa à Misano pour un test… et préparer le GP ? […]